Badminton : Un Américain heureux… pour le moment

vendredi 09 mai 2014

  • imprimer

Les spectateurs, attirés par le soleil, et venus nombreux assister au deuxième jour de dressage ont pu voir de belles reprises, en particulier celle de l’Américain Clark Montgomery qui a descendu la moyenne à 33,3 pts avec son Irish sport horse de 11 ans, Loughan Glen.

badminton 2014 conférence de presse largeL

Julien Druet

badminton 2014 Denis Mesplès et Oregon de la Vigne largeL

Julien Druet

badminton 2014 Clark Montgomery et Loughan Glen largeL

Kate Houghton/FEI.

Les trois premiers à la conférence de presse

Denis Mesplès et Oregon de la Vigne

Clark Montgomery et Loughan Glen

previous video next video

3e au 3*de Blenheim en septembre dernier, cet Américain est basé depuis un an en Grande-Bretagne du côté de chez Christian Landolt, ancien cavalier de dressage et de complet, aujourd’hui juge FEI, qui lui a donné quelques recommandations. Depuis le début de l’année, il bénéficie aussi des conseils de David O’Connor, entraîneur de l’équipe américaine de complet. « Loughan a toujours fait de bonnes reprises, explique Clark. De plus l’atmosphère et le public le réveille et cela m’aide. »
Toute cette agitation et ce bruit, au contraire, n’ont pas permis au deuxième Français, Denis Mesplès (Orégon de la Vigne) de s’exprimer. En outre, il passait après la Suédoise Sarah Algotsson-Ostholt, auteur d’une reprise fluide et enlevée avec Reality 39 (5e, 40,5 pts). « Oregon était bien plus sage que l’an dernier même s’il reste toujours anxieux à cause du bruit dans les tribunes, commentait Denis après sa reprise. Il faudrait qu’il ait plus de stabilité, mais il s’est décontracté au fur et à mesure de la reprise. En fait je dois essayer de gérer pour garder un minimum de points. Ca progresse, peut-être pas aussi vite qu’on voudrait, mais c’est mieux. » Il totalise 59,2 pts et prends la 75e place. Carl Hester et Pammy Hutton, qui commentaient à la radio, lui reprochaient la « rigidité du cheval peut-être due à la main du cavalier. Il faudrait plus de précision dans l’exécution des figures et davantage d’incurvation dans les coins ». 
Mais demain sera un autre jour et le classement devrait être bouleversé, tous les cavaliers et responsables reconnaissant que ce 4* ne serait pas un concours de dressage. 6500m à effectuer en 11’30. 30 obstacles massifs, de grandes galopades mais sur un terrain vallonné, 3 gués et des obstacles qui posaient quelques problèmes. En particulier l’élément b du n°18, un gros tronc à prendre à main droite en bas d’une descente à pic. « Les conditions météo ne sont pas bonnes pour samedi, expliquait le nouveau chef de piste l’Italien Giuseppe Della Chiesa. Et ce matin nous avons pris la décision, avec toute mon équipe de supprimer cet élément B. Cela risquait de devenir trop dangereux à cause du terrain glissant. » En fait, les commentaires critiques et inquiets qui circulaient dans les écuries ont eu gain de cause. D’autres obstacles comme le 16 abc (Mirage Pond) en dévers, ou le Huntsmans Close (22 ab-23), très large pourront également causer des dégâts. Résultats demain soir. Pascal Leroy partira sur le cross 14h08 (heure française) et Denis Mesplès à 17h24.

Résultats de Badminton ici

Bucas
Couvertures pour chevaux
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr