Badminton : la démonstration de Jonelle Price
dimanche 06 mai 2018

Jonelle Price et Classic Moet Badminton 2018
Jonelle Price et Classic Moet © Kit Houghton and Sally Newcomb Photography

Incroyable performance de Jonelle Price aujourd'hui sur le cross de Badminton ! La cavalière néo-zélandaise est la seule à s'être approchée du "maxi" et avec seulement 0,4 points de temps dépassé aux rênes de Classic Moet, remonte de la 22e place à la tête du classement provisoire, volant du même coup la vedette à l'homme fort du moment et nouveau n°1 mondial Oliver Townend.

Nombreux étaient ceux qui prédisaient que l'édition 2018 du CCI 4* de Badminton ne serait pas une compétition de dressage, et Jonelle Price/Classic Moet l'a prouvé aujourd'hui en remontant de la 22e place du classement général à la tête du provisoire après le cross. La néo-zélandaise est connue pour sa rapidité, et la naissance de son fils l'été dernier n'a rien enlever à son envie de gagner. Au contraire, Jonelle, qui ne pouvait participer à ce mythique concours l'an passé puisqu'enceinte, s'est élancée sur les 6470m de cross avec plus d'envie que jamais. Et si le public a bien cru à une chute dans le lac, après un mauvais saut sur une haie, c'est bien la seule à avoir approcher de près, une seconde, le temps optimal. Une performance qui lui permet de prendre la tête des opérations bien qu'elle ait le même nombre de points de pénalité qu'Oliver Townend/Ballaghmore Class avant d'aborder le saut d'obstacles. En tête du dressage, le Britannique est également rentré sans-faute aux obstacles mais avec 7,2 points de temps, et malgré ses 28 points de pénalités totales, comme Jannelle, pointe désormais en seconde position. Du côté de la troisième marche du podium, c'est la régularité qui prime : avec 6,2 points de temps, Rosalind Canter/Allstar B conserve sa troisième place. 

Le court temps accordé sur le cross a occasionné de spectaculaires remontée dans le classement général, à l'instar d'Oliver Townend et sa deuxième monture Cooley SRS, passé de la 15e à la 5e place, Gemma Tattersalls/Artic Soul, passée de la 35e place au 6e rang, Padraig McCarthy/Mr Chunky passée de la 26e à la 7e place ou encore Mark Todd/Leonidas II, passé de la 25e à la 10e place. Egalement 6e avec sa deuxième monture Kiltubrid Rhapsody, le Néo-zélandais peut se targuer d'avoir placer ses deux cartouches dans le Top 10, comme le nouveau n°1 mondial. 

Côté Français, Cédric Lyard et Qatar du Puech Rouget ont cumulé 28,4 points de temps dépassé aux 20 points pour faute aux obstacles (refus sur l'entrée du gué n°9) et sont 46e. "C'est la première fois en trois participations que je termine le cross ! Pour le refus, Qatar a fait un gros saut et du coup j'ai perdu une rêne et je n'ai pas pu le diriger. Le sol colle un peu mais il n'était pas fatigué ", détaillait le cavalier à l'arrivée.  Régis Prud'hon/Kaiser HDB 4175 pointe lui à la 52e place à l'issue du cross, après un refus également et de nombreux points de temps dépassé : "J'étais un peu loin de l'obstacle, cela venait un peu grand et je n'ai pas réagi. J'ai eu un autre sursis au Vicarage Vee (n°22/23). Le sol est très collant et Kaiser a eu un coup de mou vers la dixième minute." Enfin Denis Mesple ne s'est finalement pas élancé sur le cross après qu'Oregon de la Vigne ait eu peur dans la boite et se retourne dans la boite de départ. Pas de mal pour Denis, mais malheureusement le cheval, ne pouvant plus marcher, a été évacué en van

Les résultats ICI