Badminton : un cross qui fait débat
vendredi 05 mai 2017

badminton 2017 cross
19 B

Long de 6600 mètres avec 30 obstacles et 44 efforts et à boucler dans un temps optimum de 11'35, le cross qui attend les cavaliers demain suscite beaucoup d'interrogations quant à certains profils et à la présence accrue de "pins" ...Nouvellement aux commandes de cette piste, Eric Winter a certainement de la pression

Interrogé jeudi, le Directeur Technique National adjoint au concours complet, Michel Asseray s'étonnait : " On travaille énormément sur la sécurité en complet et je trouve qu'il y a beaucoup d'obstacles peu clairs, tous équipés de "pins"*. Mettre des "pins" je suis pour mais imaginer des obstacles qui ne pourraient peut être ne pas être sautés sans pins, ce n'est pas bien."

Quant à l'entraîneur national Thierry Touzaint , il analysait : "mon sentiment c'est que c'est Badminton. Il y a quelques obstacles un peu particuliers où il pourrait y avoir plus de pied mais c'est très dans l'esprit. Il va falloir bien monter, être précis, ne pas se laisser emmener dans certaines courbes. Il soulignait aussi l'abus de pins : " Les pins demandent beaucoup de vigilance dans la surveillance car parfois un cheval touche et c'est celui d'après qui le fait tomber . C'est bien pour la sécurité mais il ne faut pas se permettre de mettre des obstacles trop légers qu'on ne mettrait pas s'il n'y avait pas de pins. Mais c'est une évolution de notre sport. Il va falloir que les chevaux soient de plus en plus respectueux sur le cross."

Demain , avec 10 chevaux au départ, Thierry Touzaint va être à la manoeuvre : " C'est bien de voir 10 chevaux Français à Badminton. Il y en a qui sont venus pour prendre de l'expérience et d'autres qui ont l'ambition de gagner. Je vais rester comme d'habitude dans la zone de départ. Sur l'écran on voit beaucoup de choses." ajoute le coach des Bleus qui pourra ainsi au besoin  "donner des consignes de dernière minute."

Début des opérations à 11h30 (12h30 en France). Le premier Français sur le cross sera Cédric Lyard avec Cadeau du Roi à 11h46. Cédric est le seul tricolore à monter deux chevaux sur cette édition 2017 et il indique : "J'ai le même plan pour les deux mais j'adapterais en fonction de ce que me fait Cadeau et des sensations que j'ai avec lui. En partant au début je n'aurai pas d'infos mais je le connais bien et il a du métier. Avec Qatar j'aurais plus de recul. En tout cas, ce qui est sûr c'est qu' il faut que les chevaux soient bien concentrés sur les obstacles et qu'ils soient bien enclenchés mais le début de tour pousse à ça ."

*Pins : système de sécurité fixé sur la partie supérieure de l'obstacle qui peut alors tomber , limitant les risques d'accident