Boekelo : la France 7e, Alexis Goury en embuscade
samedi 07 octobre 2017

Alexis Goury Trompe l'Oeil
Le jeune Alexis Goury et Trompe l'Oeil d'Emery signent la meilleure performance française © Eric Knoll

Deuxième au provisoire après le dressage, l'équipe de France a connu quelques déconvenues aujourd'hui sur le cross de la Coupe des nations de Boekelo et recule à la 7e place du classement provisoire, toujours dominé par les Néo-zélandais. En individuel par contre, quelques tricolores auront demain une belle carte à jouer.

Le cross de Boekelo n'a pas fait mentir sa réputation : sous un ciel pluvieux et avec un sol collant, difficile pour les couples en lice de rentrer dans le temps imparti. Un seul maxi est d'ailleurs à noter, celui de l'Australien Christopher Burton, associé à Cooley Lands. Un score qui permet au complétiste d'accrocher la 10e place du provisoire en individuel, mais qui ne compte pas dans les résultats de l'équipe, qui gagne une place après le parcours de cross et pointe sur la troisième marche du podium provisoire, dominé comme hier par les Néo-zélandais. Les Allemands ont eux aussi gardé le cap et sont maintenant 2e. 

La France a elle dégringolé dans le classement. Parti en ouvreur, Camille Lejeune/Tahina des Isles a parfaitement rempli son rôle. Rentré sans incident, avec 16 points de temps, le cavalier a pu donner de nombreuses et précieuses informations à ses coéquipiers. Mais dès le deuxième Français, les points se sont accumulés. Matthieu Vanlandeghem écope d'un refus de la part de Safran du Chanois*ENE-HN, auxquels s'ajoute encore 20 points de temps dépassé. Déception pour l'écuyer du Cadre Noir, auteur au championnat d'Europe en août de la meilleure performance française avec son autre cheval Trouble Fête*ENE-HN. Même scénario pour Karim Laghouag, qui essuie également un refus d'Entebbe de Hus et qui ajoute 35,2 points de pénalité à son score alors qu'aucun résultat ne pouvait être rebiffé suite à l'élimination (3 refus) de Nicolas Touzaint et Topsecret d'Eglefin. Avec un total de 229 points, soit presque 100 de plus qu'après le dressage, la France sort de la course et pointe à la 7e place du classement provisoire. 

En individuel en revanche, les Bleus ont été épatants. Une petite frayeur pour le meilleur Français du jour, Alexis Goury/Trompe l'Oeil d'Emery, qui s'est vu pénalisé de 50 points par le jury qui lui reprochait de ne pas avoir sauté un obstacle entre les fanions. Suite à la réclamation posée par le staff fédéral, les pénalités ont finalement été retirées et permettent au jeune cavalier, qui écope donc seulement de 0,80 points de temps sur l'épreuve de fond, de pointer à la 4e place individuelle, à moins d'une barre de la tête tenue pour l'instant par Tim Price/Cekatinka. Excellente performance également d'Astier Niolas/Vinci de la Vigne et Aurelien Leroy/Seashore Spring, rentrés sans incident, et respectivement 7e et 8e ce soir. Thibault Fournier/Siniani de Lathus, Sidney Dufresne/Swing de Perdriat et Benjamin Massié/Une Eau Vive Dubanier sont eux aussi sortis sans faute aux obstacles de ce parcours néerlandais et sont 13e, 19e et 31e. 

Suite et fin de l'ultime étape des FEI Classics demain avec le saut d'obstacles, mais avant, tous les chevaux devront passer la visite vétérinaire...

Les résultats complets ICI