Burghley : Jung toujours en tête mais avec Sam

samedi 05 septembre 2015

  • imprimer

A l’issue du cross du 4* de Burhgley, l’Allemand tient toujours la tête mais avec Sam. En effet, Michael Jung a chuté au n°4 (premier gué) avec Fischerrocana (1re au provisoire). Rien de grave mais le cavalier ressortait boitant beaucoup. Il devance 2 Néo-Zélandais (mari et femme) Tim Price/Ringwood Sky Boy (41,5 pts), malgré une piqure de guêpe survenue au n°24, et Jonelle Price/Classic Moet, l’un des deux seuls couples à rentrer dans le temps (avec l’Australien Christophe Burton/Jamaino, 4e).

Jean-Pierre Blanco et Cédric Lyard avant le depart du cross largeL

FFE

Jean-Pierre Blanco et Cédric Lyard avant le depart du cross

Selon les statistiques d’Equi rating, avec 61,8% sans incident au cross, c’est le 4* avec le plus de sans-faute contrairement à ce que l’on pourrait penser (Luhmulhen 56,9% et Badminton 54,9%). Sur les 74 partants, 38 couples sont rentrés sans incident et 13 sont éliminés ou ont abandonné. Parmi les 38 sans-faute, les Français se sont très bien comportés. Le premier d’entre eux, Cédric Lyard/Cadeau du Roi termine 8e (50,8 pts), Rodolphe Scherer/Makara de Montiège est 19e (45 pts) et Pascal Leroy/Minos de Petra finit 25e (66,7pts).

Voici leurs réactions

Pascal Leroy : « A la détente, Minos était très chaud. Mais quand je suis parti, il s’est redressé et a regardé un peu tout et ne s’est pas enclenché. Comme il sort d’une bronchite, je n’ai pas osé le mettre dans le rouge dès le début. D’habitude il galope de lui-même et là il était un peu sur la réserve. A la fin il est beaucoup plus rapide, mais j’avais pris beaucoup trop de retard. Mais à l’arrivée il n’était pas particulièrement essoufflé. Cela l’a mis à l’effort d’être un peu en sous-train. En fait, je n’étais pas dans une démarche très positive. »

 

Rodolphe Scherer : « Je suis très content de la jument parce que Burghley, c’est un vrai tour. Avec un super plateau. Makara a beaucoup de métier, mais Burghley, ce n’est pas Luhmuhlen ou Pau. La référence que j’avais était les Jem où le tour avait été assez sérieux. Mais c’était une ambiance spéciale et il y avait une minute de moins. Quand je vois comment elle finit, je me dis que j’aurai pu sûrement demander plus. Mais il y a l’hippique demain.

 Même si elle a 15 ans elle a encore un peu d’avenir. J’ai bien aimé la manière dont elle a couru. Elle confirme que le cross est vraiment « son truc ». En plus, maintenant que le dressage est correct, avec le cross cela me permet de rentrer dans le Top 20. C’est plus agréable et cela met plus la jument en valeur. Elle est toujours très chaude au début. En plus elle a soufflé très tôt dans le tour (à la première montée). Elle est repartie et a fini très bien.

Quant à l’option de la barrière (n°14) que tous les Français ont pris, elle s’est très bien passée, mais on n’a pas le droit à l’erreur. En France on saute très peu se genre de profil d’obstacle. On a l’habitude de mettre du pied partout aux obstacles. En plus cette option ne faisait pas perdre beaucoup de temps. J’ai discuté avec les Anglais qui m’ont dit “ A la chasse il faut bien qu’on les saute, donc on a l’habitude. »

 

Cédric Lyard : « Je suis ravi. C’est notre premier Burghley à Cadeau et à moi. Et c’est vrai que c’est difficile de les mettre dans le coup au début. Je n’ai pas voulu partir trop vite mais je me suis dit qu’il ne fallait pas que je prenne trop de temps parce qu’en plus c’est fatigant pour le cheval. En fin de tour, Cadeau n’est pas si facile parce qu’il peut coller un peu à la main. C’est en courant ces gros tours là qu’on apprend à connaître nos chevaux. En 3* je n’ai pas du tout ce souci là. Et je me dis que j’aurais eu cette expérience là avant le saut de puce du Pin aux Jeux mondiaux, cela ne se serait pas passé de la même façon. En fait le cheval n’est pas fatigué à galoper mais dans le physique il se durcit comme un Pur sang de course. Et là grâce aux JEM je m’en suis rendu compte. En deuxième partie de tour, il faut le repréparer beaucoup. J’ai vu le chrono des autres, je n’ai pas à rougir, je suis ravi, le cheval a très bien couru. Pour demain à l’hippique, il va falloir bien l’articuler,qu’il reprenne bien de la mobilité dans son dos. »

Demain la visite vétérinaire est à 10h (heure française).

Résultats http://www.bdwp.co.uk/bur/15/

Sur place, Marie Paule Retru

previous video
next video
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr