CCI**** Badminton: Chili Morning, premier étalon à entrer dans l'histoire

dimanche 10 mai 2015

  • imprimer

Pour la première fois dans l’histoire du 4* de Badminton, la victoire va à un étalon. Chilli Morning, très demandé en Angleterre (il est le meilleur étalon anglais, et a déjà sailli, entre autres, Kings Tempress, la jument de Mary King), a été produit et démarré par Nick Gauntlet, mais après le 4* de Burghley 2013, le propriétaire a souhaité que ce soit William Fox-Pitt le monte.

Pascal Leroy et Minos de Petra largeL

Serge Ferragut

Pascal Leroy et Minos de Petra

Et les bons résultats se sont enchaînés jusqu’à cette victoire conclue par un sans-faute à l’hippique. « Cela montre tout le travail qu’il faut faire pour y arriver ! Maintenant Chilli Morning est mon cheval de tête, avec un mental formidable. Ce sera pour lui sa dernière compétition de l’année. Il est aujourd’hui qualifié pour Rio, et fera seulement quelques CIC en 2016. »

Ils sont seulement 6 couples sur les 57 restant en compétition, à réaliser un score vierge à l’obstacle : William Fox-Pitt, dont c’est la deuxième victoire ici. C’était en 2004 avec Tamarillo. La 2e du podium, sans-faute également est l’Allemande Ingrid Klimke avec Hale Bob (vainqueur à Pau), 11 ans, dont le père, le Pur-sang Helikon, est également celui de Seacookie (l’un des meilleurs chevaux de Fox Pitt !). « Escada, qui fera le 4* de Luhmulhlen, était mon cheval de tête, aujourd’hui il est n°2. Merci à Chris Bartle pour y avoir cru dès le début. »

Celui qui aura tout perdu est le Néo-Zélandais Andrew Nicholson, leader dès le dressage avec Nereo, qui écopera de 3 barres (dont une georgette au n°2 !). 

Quant au Français, Pascal Leroy, il se classe 17e. Déçu, car Minos avait fait un beau début de tour mais écope finalement de trois barres: « Ca fait ch... Je n’aurais pas dû mettre cette embouchure ! C’est une embouchure que j’ai mise à Pompadour, mais qui est assez récente. La solution : continuer à travailler, trouver les bonnes embouchures. En fait c’est un taureau qui lutte contre moi en permanence, mais si on est violent on le perd aussi psychologiquement. Il est fragile. Du coup le dosage est très difficile à trouver et en plus il est évolutif. A la fin du tour je l’ai senti descendre le garrot. Je le portais comme je pouvais devant, mais… Je lutte ! En début de tour, j’ai réussi à le placer et il s’est laissé faire. Avant le triple (n°5) je l’ai fait revenir et dans le triple, il a couru et j’ai commencé à le perdre à la sortie du triple. Je l’ai récupéré comme j’ai pu et j’ai été obligé de ré-avancer sur une place très longue sur l’oxer et après ça été fini. Il est hyper difficile ! Mais il ne faut pas être fataliste. On l’a amélioré au dressage et il a déjà fait des hippiques sans-faute. Techniquement il peut être très bien. C’est dommage ! »

résultats ici

Marie Paule Retru, sur place

Bucas
Couvertures pour chevaux
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr