CCI4* de Burghley : bon début pour les Français

jeudi 05 septembre 2013

  • imprimer

Les Allemands encore une fois prennent la tête après le premier jour de dressage. Ingrid Klimke est la seule à passer sous la barre des 40 points, avec son 16 ans Abraxxas, suivi à 3 points par Andreas Dibowski et Butts Leon, à égalité avec le Néo-Zélandais, Jonathan Paget et Clifton Lush.

burghley Ingrid Klimke et Abraxxas largeL

FEI

Ingrid Klimke et Abraxxas

Deux Français étaient en course aujourd’hui. Le premier se présenter sur le carré était Stanislas de Zuchowicz et Quirinal de la Bastide. Suite à un contrôle de gourmette au paddock qui posait problème, Stanislas perdit un peu de sa concentration et entra dans l’arène un peu crispé. « Au paddock j’aime l’orienter tout de suite, expliquait Serge Cornut à la fin de la reprise. Mais là, avec les stewards, je n’ai pas pu. Et pourtant avec sa préparation à Granville et le travail qu’on a fait ce matin, Stanislas devait être dans les trois premiers. Je voulais qu’il mette un peu plus de rythme au début, mais il était timide. Ensuite, le premier développement était moyen. Je ne le sentais pas suffisamment dans le coup. » Le couple s’en sort à la 12e place (50,5 pts) sur les 34 premiers à passer ce jeudi.
Denis Mesples, passait sept cavaliers après, et déroula avec Orégon de la Vigne, sa meilleure reprise. « Oregon est arrivé sur le carré, concentré mais un peu stressé, analysait Denis. Il est resté globalement obéissant et ses développements sont en progrès. On a réussi à gérer le tempérament du cheval et il a bien marché au pas. Sa préparation avant de venir ici a été surtout de lui changer les idées. Je l’ai emmené au 2* du Test Event, où il a couru très relâché. On gagne un peu en « zénitude ».
Pour Ingrid Klimke c’est une première ici à Burghley. Les dates coïncident en effet avec les championnats allemands des jeunes chevaux, auxquels l’Allemande participent chaque année. Cette fois elle a réussi à y échapper car Abraxxas a déjà 16 ans. « Et on ne peut plus attendre ! Le cross est fidèle à sa réputation, énorme. J’ai même regardé quelques options alors qu’Abraxxas a bien couru le 4* de Lexington et est en excellente condition. Chris Bartle, notre coach, m’a donné confiance lors de la première reconnaissance, parce qu’il explique tout en détail, avec précision et nous mâche le travail. » « Je n’ai fait qu’une reconnaissance, poursuit Andreas Dibowski. Et je pense que la clé du succès sera de trouver le juste équilibre entre la technique et la condition physique. Ce qui est amusant c’est que nos deux chevaux (Abraxxas et Leon) sont nés chez le même éleveur, M. Butts, et ont passé les trois premières années de leur vie ensemble au pré, même si ce sont deux lignées différentes ».
Demain, deuxième journée de dressage, avec cette fois trois Français : le matin Astier Nicolas/Quickly du Buguet et Pascal Leroy/Minos de Petra ; l’après-midi ce sera au tour de Benjamin Massié et Piano Star au milieu des stars en fin de session.
Les vidéos des reprises et des parcours de chaque cavalier sont visibles sur http://www.burghley.tv/
Et les résultats sur http://www.bdwp.co.uk/bur/13/

A Burghley, Marie Paule Retru

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr