CIC 2* Pau : fin de saison en beauté pour Gireg Le Coz
mercredi 31 octobre 2018

Gireg Le Coz Aisprit de la Loge CIC 2* Pau 2018
Gireg Le Coz et Dispirit de la Loge © Nicolas Hodys

En parallèle du mythique CCI 4*, Pau accueillait ce week-end un format court 2* remporté par Gireg Le Coz et Aisprit de la Loge. Le couple signait en Aquitaine leur toute première victoire en international et finit ainsi la saison de la meilleure des manières.

L'an passé, après une 22e place dans le championnat du monde des chevaux de 7 ans au Lion d'Angers, les objectifs de Gireg Le Coz étaient clairs : endurcir Aisprit de la Loge sur les épreuves 2* et le confronter une fois aux difficultés d'un CIC 3* pendant son année de 8 ans. Contrat rempli alors que cette saison de transition n'est pas toujours facile à gérer : les chevaux quittent les épreuves de formation, où ils sont encore considérés comme des jeunes montures, et sont lancés dans les épreuves réservés aux chevaux plus aguerris. "La saison s'est déroulée exactement comme je le voulais ! C'était vraiment une super année. Aisprit a classé tous les 2* qu'il a couru en dehors des deux premiers sur lesquels nous avions encore quelques petits réglages à effectuer", se réjouit Gireg qui terminait 3e à Jardy et 5e au Pin, juste avant de participer au 3* Jeunes Chevaux de Blenheim. "Il y a été formidable, mais nous avons pris notre temps sur le cross, ce qui nous fait manquer le classement. Je crois en lui depuis toujours mais il n'y a qu'une fois qu'ils sont face aux difficultés que l'on sait si ils auront les capacités pour franchir le cap. Il a prouvé là-bas qu'il était bien un cheval d'avenir."

La victoire à Pau conclut ainsi en beauté une saison déjà plus que satisfaisante. "Sur le dressage, nous effectuons notre meilleure reprise de la saison. Il a été en progrès constants ces derniers mois. Il a beaucoup de prestance et sait ce qu'il a à faire même si les arrêts pourraient encore être améliorés", analyse le cavalier. "Le cross était sérieux et éprouvant avec un chronomètre difficile à tenir. Mais après le cross de Blenheim, j'ai pu serrer mes tracés et jouer le jeu. Il avait été confronté à un niveau de difficultés supérieur alors je n'étais pas inquiet." 4e à l'issue du dressage, leader à l'issue du cross, le couple n'avait pas le droit à plus de 2,6 points pénalités pour conserver sa première place. Ce sera finalement un seul petit point de temps au terme d'un parcours fluide... et déroulé sans mors ! "Je le monte sur les barres en bitless depuis mai. C'est un cheval sensible et délicat et au final il est plus à l'aise comme ça. Il est plus simple à monter pour moi et prend de meilleures trajectoires", conclut le cavalier qui compte orienter le fils de Quppydam des Horts sur les épreuves du Grand National et les internationaux 3* l'an prochain.

Le couple a devancé Astier Nicolas et Arpege du Mancel, 13e à l'issue du dressage et auteurs d'une belle remontée après un cross sans incident aux obstacles et un hippique sans-faute. Igor Jamain et Harrison DN Z complètent le podium.

Les résultats complets ICI