CICO Aix la Chapelle: La France pour la première fois sur le podium à Aix la Chapelle

samedi 19 juillet 2014

  • imprimer

Jamais les Bleus n’avaient réussi à intégrer le top 3 ici, c’est maintenant chose faite. Pascal Leroy, Astier Nicolas, Maxime Livio et Thomas Carlile terminent troisièmes derrière les Britanniques deuxièmes, et les Allemands, intouchables par équipe mais aussi en individuel puisqu’ils réalisent le triplé.

Maxime Livio-Aix 2014 largeL

Maxime Livio au micro de Mehdi Jedraoui

Après le dressage et l’hippique hier, les couples du CIC3* avaient rendez-vous sur le cross ce samedi matin, toujours sous un soleil de plomb. Un cross avec quelques difficultés techniques, mais surtout un temps de 7 minutes très difficile à réaliser. Il a d’ailleurs fallu attendre Michael Jung et la Biosthétique Sam, 37ème couple à partir (sur 42) pour voir le premier maxi, très applaudi par une foule nombreuse dans les gradins du stade de la Soers, au passage de la ligne d’arrivée. Mais le couple qui a gagné tous les championnats, victime d’une faute hier sur l’hippique, sera finalement battu par deux de ses compatriotes. Avec sa jument de 10 ans FRH Escada JS, Ingrid Klimke bouclait elle aussi ce cross de la plus belle des manières, et avec un sourire radieux. « Tout est facile avec cette jument, elle est vraiment extraordinaire, j’ai l’impression de faire un travail de gymnastique sur le parcours » confiait la cavalière après l’arrivée. Mais il fallait attendre le passage de la dernière cavalière pour être fixé sur son sort, puisque le Néo-Zélandais Tim Price, deuxième au provisoire, préférait abandonner en milieu de tour avec Wesko. 

Cette dernière cavalière, Sandra Auffarth, connaît parfaitement l’endroit puisqu’elle a déjà gagné ici. Avec le même cheval, le selle français Opgun Louvo, elle avait déjà dominé le dressage hier et enchaînait avec un sans faute sur l’hippique. Ce midi, ils ont déroulé les 3990 mètres du parcours comme une promenade de santé. Plus ils approchaient du stade, plus l’ambiance devenait électrique dans les gradins. Levant le poing avant même le dernier obstacle, Sandra Auffarth est donc la troisième à réaliser un score parfait, et conserve donc la première place. Des couples qui seront certainement en Normandie, l’Allemagne doit annoncer sa sélection demain ou lundi.

Deux Français dans le top 8 !

A l’arrivée, l’ambiance dans le clan tricolore était bonne avec cette troisième place par équipe. « C’est un très bon résultat, admettait le sélectionneur Thierry Touzaint, même si on aurait aimé deux podiums. » Le deuxième, il aurait pu être signé Tom Carlile, troisième ex æquo avec Ingrid Klimke avant le cross. Malheureusement, sur Quiro Hoy, il dérobe sur l’obstacle 17, une pointe qui se trouvait à la sortie d’un virage à angle droit et chute à la 19ème place. « J’ai voulu faire 6 foulées pour l’aborder mais le cheval n’avait pas assez de place dans la dernière. » Déçu, le cavalier relativise toutefois. « Il était très facile sur ce parcours, j’ai pris de l’avance sur le début du tour car la fin était plus éprouvante, et il a répondu parfaitement. » En effet, avec un refus, Tom ne termine qu’avec 5 secondes de temps dépassé ! Quiro Hoy, malgré sa petite taille, a une vraie classe de galop. 

Grâce à des tours sans faute et rapides, Maxime Livio et Astier Nicolas  remontent eux considérablement au classement, de plus de dix places, pour finir 7ème et 8ème, respectivement sur Qalao des Mers et Piaf de B’neville. Au milieu des stars très expérimentées, les jeunes Français ne sont pas impressionnés. « On est très motivés, et il y a un vrai esprit d’équipe entre nous » expliquait Astier de retour avec Piaf. «  Il a répondu présent et a donné tout ce que je lui ai demandé sur le cross. Je suis encore un peu déçu de mon dressage mais on montre qu’on est là. » (A voir l’interview de Maxime en interview

Quant à Pascal Leroy, ouvreur avec Minos de Petra, il a pris 5,20 points de temps dépassé, mais le cheval a encore montré qu’il était très à l’aise sur ce test. Le couple termine 21ème .

Thierry Touzaint et le staff fédéral ont eu raison de croire en ces jeunes. « S’ils continuent comme ça, ces cavaliers feront partie des prochaines équipes de France dans les championnats. Je les connais bien, je les suis, et si je les ai emmenés ici ce n’est pas pour rien. » Une place peut-être en Normandie pour au moins l’un d’entre eux ? « Ce n’est pas exclu » répond le sélectionneur, qui attend maintenant le grand national de Saumur, le week-end prochain, pour faire son choix, après avoir vu tous les couples en présence. 

Tous les résultats ici!

A Aix la Chapelle, Mehdi Jedraoui

previous video
next video
Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr