CICO d’Aix-la-Chapelle : les Français 3e avant le cross

vendredi 18 juillet 2014 - Aix la Chapelle (All)

  • imprimer

Après les tests de dressage et de saut d’obstacles, les Tricolores pointent à la 3e place derrière les Allemands et les Anglais. Et en individuel, belle prestation de Thomas Carlile et Quiro Hoy, pour l’instant 4e, à égalité de points avec Ingrid Klimke, alors que Sandra Auffarth/Opgun Louvo tiennent toujours la tête.

Thomas Carlile largeP

www.scoopdyga.com

Thomas Carlile

« Tout reste à faire demain mais ce serait bien de rester sur le podium car nous ne sommes encore jamais monté sur celui d’Aix-la-Chapelle. » Voilà comment Thierry Touzaint (voir interview vidéo), entraîneur des Bleus, concluait la journée de vendredi lors de laquelle les cavaliers du CICO3* d’Aix-la-Chapelle ont déroulé leur reprise de dressage puis leur parcours de saut d’obstacles sous une chaleur écrasante. 

Bonne performance de Thomas Carlile !

Dès le dressage, Thomas Carlile et Quiro Hoy (L’Arc de Triomphe) signaient la meilleure performance française avec une reprise notée 73,87%, synonyme d’une 7e place au provisoire. Et encore, le couple a perdu des points sur le pas allongé (6,3) et sur l’arrêt qui suivait (5,7). « Ces deux figures ne sont pas les points forts du cheval mais autrement il l’a monté au cordeau, se réjouissait Serge Cornut. Je lui avais demandé de mettre plus d’expression et il a réussi à lui laisser un peu plus de liberté dans son bout de devant. »

Et Thomas Carlile a ensuite bien tenu la pression puisqu’il était le dernier équipier à s’élancer sur l’hippique et que de son sans-faute dépendait la conservation de la 3e place du provisoire compte-tenu de la bonne remontée des Australiens (4e à seulement 1,20 points des Français). Avec un bon parcours, pénalisé seulement d’1 point de temps dépassé, il a parfaitement rempli son contrat (voir interview vidéo). 

Maxime Livio et Astier Nicolas aux 18e et 19e places

Maxime Livio/Qalao des Mers (Iolisco de Quinhon-HN) et Astier Nicolas/Piaf de b’Neville (Cap de b’Neville), se suivent aux 18e et 19e places du provisoire avec 4é,40 et 44,80 points. En dressage, le premier a obtenu une moyenne de 71,73 %. « Une reprise sans fautes mais il était un peu trop horizontal au galop et il manquait un peu de rassemblé car les jours précédents nous avons surtout cherché à l’étirer et à l’avoir relâché dans le travail », analysait Serge Cornut, toutefois très satisfait du comportement du cheval, tout comme son cavalier. « Il peut vite monter en pression, mais là il s’est montré concentré et appliqué. Il fait une bonne reprise avec un bon comportement mais il faudra plus de brillant pour gagner des points. »

Pour leur rentrée après une période d’arrêt, Astier Nicolas et Piaf de b’Neville déroulaient aussi une bonne reprise notée 70,13%. « Il a pris pas mal de points au trot et aux appuyers. Sa reprise était tonique avec un cheval plutôt souple et délié », soulignait Serge Cornut. De son côté, Astier confiait « avoir retrouvé ses sensations ». 

Ces deux couples ont ensuite fait une faute évitable à l’hippique qui les a chacun fait un peu reculer dans le classement. Le premier a fait tomber le n°1 et le second s’est trompé de distance sur l’oxer n°4 mais les deux chevaux ont bien sauté. « Qalao a été très surpris par l’ombre et il a fait un gauche-droite à l’abord. Pensant au temps serré, je suis parti dans un bon galop et je ne me suis pas assez méfié. C’est agaçant car il est souvent sans-faute et ça peut nous coûter cher au final… », expliquait Maxime. Astier mettait, lui, la sienne sur le compte d’une détente pas appropriée : « Je lui ai fait faire une faute  qui l’a mis sur le frein du coup il a retapé une foulée alors que c’était prenable ».

Déception pour Pascal Leroy

Seulement 34e avec 60,20 points, Pascal Leroy était, lui, déçu de sa prestation avec Minos de Pétra. Après une moyenne de 67,87% en dressage, il a fait deux fautes, auxquelles se sont ajoutés quatre points de temps dépassé, à l’obstacle. « Le dressage, ce n’était pas si mal mais mes deux fautes à la fin  (pied joint dans la transition après le galop allongé et débrayage avant l’arrêt final) me coûtent cher. Passer au tout début n’a pas non plus aidé à faire monter les notes. A l’obstacle en revanche je suis déçu car il était sans-faute la dernière fois. Je n’ai pas pris assez de décisions sur le parcours. On va essayer de bien courir sur le cross ! »

Tous les résultats en cliquant ici!

Sur place, Elodie Mas

previous video
next video
Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr