Complet bellifontain, clap de fin…
lundi 19 novembre 2018

Avec ses deux week ends consécutifs, le meeting d’automne de concours complet a mis un terme à la saison de compétition bellifontaine. Un total de 777 cavaliers avait fait le déplacement.

Piloté par Alain Bohan, président de la commission de concours complet du CREIF et ses équipes, le meeting d’automne s’est imposé au fil des années comme un événement de fin de saison incontournable pour les aficionados franciliens de la discipline. 

Lors de cette édition 2018, le premier week end (10 et 11 novembre) était consacré aux poneys, dans les catégories 1, 2 et As Elite. Le succès a été très important puisque 365 poneys (210 en 2017) avaient répondu à l’appel. Lors du second week end, ouvert aux amateurs et Pro, 412 engagés pointaient au départ des différentes épreuves, soit environ 150 de plus que l’année précédente. Le meeting d’automne était également l’occasion de disputer une étape du nouveau circuit Grand Régional Ile de France de concours complet pour les amateurs 2, 3, 4 et Elite.

Alain Bohan le souligne, le meeting d’automne a gravi un échelon supplémentaire en proposant des épreuves Amateur Elite, mais aussi Pro 3 et Pro 2. « L’objectif de l’événement est de s’organiser pour l’année prochaine, puisque le championnat de France amateur, qui se déroule depuis quatre ans à Tartas, se tiendra à Fontainebleau du 30 octobre au 3 novembre 2019. L’enjeu est de taille, la dernière édition du championnat a regroupé 435 partants. Le défi consistera à satisfaire aux exigences des cavaliers sur le plan sportif mais aussi en termes d’animation. Nous allons immédiatement nous mettre au travail pour préparer au mieux cette échéance. Nous souhaitons avant tout faire de cet événement une fête populaire non seulement pour les cavaliers, mais aussi pour leurs accompagnateurs, soit environ 1500 personnes qui passeront la semaine à Fontainebleau. Nous ferons appel au soutien des collectivités locales et régionales, non seulement sur un plan financier, mais aussi logistique et communication. »

Malgré quelques perturbations dues au mouvement des « Gilets jaunes » qui bloquaient le carrefour de l’Obélisque le samedi 17 novembre, l’ensemble des épreuves s’est déroulé sans incident. Comme le soulignait le président, grâce à ses infrastructures, le Grand Parquet a permis de répondre aux demandes supplémentaires d’hébergement des chevaux, car les cavaliers avaient anticipé les difficultés de circulation annoncées en arrivant la veille. A noter, les cavaliers avaient le privilège de courir l’épreuve de saut d’obstacles sur le terrain du Petit Parquet, supposé être transformé en carrière en sable si toutefois les budgets alloués sont confirmés dans les jours à venir par les collectivités locales…

Coup de chapeau à la famille Sans qui s’impose dans la Pro 2 puisque Eddy, en selle sur Tom du Cers, s’adjuge la victoire devant son fils Romain, aux commandes d’Unesco de Tael.

Résultats complets ICI