Cross Indoor de Paris, victoire britannique
lundi 26 novembre 2018

Karim Florent Laghouag et Punch de l'Esques
Karim Florent Laghouag et Punch de l'Esques ont pris une très belle deuxième place dans le cross indoor de Paris © PSV

Cette année encore, le cross indoor soutenu par Devoucoux a tenu toutes ses promesses. La victoire est britannique, mais les français ont à nouveau exprimé tout leur talent.

Comme à l’habitude, le cross indoor se déroulait dans le cadre d’une Nuit du Cheval qui s’est avérée légèrement surprenante. En dehors du spectacle proposé par Pierre Fleury et ses chevaux Highland en liberté, toujours aussi séduisant de naturel et de complicité, la principale animation était un show lumineux du groupe ukrainien Light Balance et ses danseurs équipés d’un système de néons et LEDs multicolore, sans réel rapport avec les chevaux. 

Après avoir assisté au montage de la piste tracée par Pierre Michelet, le public a accueilli avec enthousiasme le plateau des 13 cavaliers internationaux de concours complet qui avaient obtenu leur sélection pour cette édition 2018. Objectif, se rapprocher le plus possible du temps imparti. 

La victoire revient au britannique Alexander Bragg, associé à son KWPN de 13 ans, Alcatraz, qui boucle le tour en un temps de 95’’01. Pour sa première participation au salon du Cheval, le cavalier basé près de Bristol, au sud ouest de l’Angleterre, était ivre de bonheur avant même d’avoir célébré sa victoire au champagne. « C’est un nouveau cheval que j’ai depuis cette année. Il est totalement adapté à ce genre de compétition, c’est pourquoi j‘ai choisi de l’amener ici. Il a couru cette épreuve comme un véritable héros ! Je suis vraiment heureux pour tout mon équipe, ma femme m’a accompagné, son propriétaire a fait le déplacement aussi. L’atmosphère est incroyable, le public parisien est phénoménal ! »

Karim Florent Laghouag, aux commandes de Punch de l’Esques, s’empare de la seconde place avec un temps de 97’’36. Le vainqueur de l’édition 2017 se disait ravi de ce résultat, mais regrettait d’avoir perdu un peu de temps dans un tournant suite à une légère perte d’équilibre. Maxime Livio, qui avait sellé Boleybawn Prince pour l’occasion, enchante lui aussi le public et termine sur la 3ème marche du podium avec un chrono de 97’’22. Il sera le seul à rester en deçà des 100 secondes. Luc Château termine à la 4ème position, avec un parcours de Propriano de l’Ebat chronométré à 106’’15. 

La retraite de Looping de Buissy

Sidney Dufresne courait pour la dernière fois ce cross indoor de Paris avec son fidèle Looping de Buissy, qui fêtera ses 20 ans en 2019. Il termine 5ème. « Je l’ai acheté en 2010, quand j’étais chez Marc Todd. Il avait déjà onze ans, nous avons fait un bon bout de chemin ensemble. Il a fait quelques très belles épreuves, mais malgré sa grande qualité, nous avons manqué certaines sélections. Sa santé ne lui aura pas permis d’exprimer tout son génie. C’est dommage. L’arrivée du cross indoor m’a permis de le reconvertir. Il est bien plus connu grâce à cette discipline que pour avoir été un crack cheval de complet. C’est un extra terrestre, du haut de son 1,58m ! Nous avons gagné Stuttgart, Genève deux fois, Paris, et à Bordeaux il a été 2ème, 4ème et 8ème. Il va continuer à vivre à la maison, il finira dans notre jardin. Il est très proche de l’homme. On avait déjà essayé de le mettre une première fois à la retraite, mais il a besoin de présence ».  Le couple est invité à Genève, mais Sidney décidera de faire le déplacement selon l’état de forme de son cheval dans les jours qui viennent. 

Les résultats complets