Disparition de Christophe Guillemet
jeudi 15 février 2018

Christophe Guillemet et Mach de la Barre
Christophe Guillemet et Mach de la Barre

Nous apprenons malheureusement les disparition du grand cavalier de complet Christophe Guillemet à l'âge de 55 ans

Le monde du complet est en deuil à l'annonce de la disparition de Christophe Guillemet emporté par la maladie qui l'avait frappé récemment. Le 17 janvier dernier, un communiqué du centre équestre de Royan dont Christophe était un élément clé alertait sur son état de santé indiquant que l'international de complet prévu en 2018 était annulé : " En 2015, la reprise du centre équestre par notre société Royan Horse Club a conduit à un nouvel élan dans les 3 disciplines olympiques. Avec Christophe Guillemet, nous avions imaginé de créer pour 2018, un CIC 2* amenant ainsi un nouvel élan à cette discipline, chère à Christophe et à nos équipes. Malheureusement, la maladie qui a soudainement frappé Christophe Guillemet, le met dans l’incapacité de tenir son rôle de délégué technique. Le CIC était un bébé que nous voulions faire grandir ensemble, sans lui le cœur n’y est plus. C’est la mort dans l’âme que nous avons pris la décision d’annuler le CIC pour cette année."

Et voilà, alors que Christophe courait encore à Pau en octobre dernier et accompagnait ensuite ses élèves sur le championnat de France Amateur de Tartas, la maladie ne lui a pas laissé de répit et l'annonce de sa disparition plonge ses proches et la grande famille du complet dans la tristesse

Christophe c'était le cavalier emblématique de Casoar des Touches avec lequel il a couru les CCI4* de Badminton et Burghley terminant 14e de l'édition 2003 de ce dernier. Ces dernières années il avait retrouvé avec Mach de la Barre un partenaire de haut niveau et se réjouissait de courir à nouveau de belles épreuves terminant, entre autres, 11e du CCI4* de Pau en 2014 et montant sur le podium de la coupe des nations de Ballindenisk.

Mais pour tous ceux qui l'ont connu, au-delà de ses talents de coach, de formateur et de cavalier, c'était surtout un homme d'une gentillesse extrême, toujours prêt à aider et conseiller ceux qui en avaient besoin.

Son sourire merveilleux va terriblement manquer au monde du complet

Les obsèques de Christophe auront lieu mercredi 21 février à 14h30 à l'église de St Sulpice de Royan . 

La rédaction de L'Eperon adresse ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.