ERM : Chris Burton tient le choc, les Français déçus à Arville
lundi 25 juin 2018

Christopher Burton et Polystar I
Christopher Burton et Polystar I ont survolé l'étape de l'Event Rider Master d'Arville © Event Rider Masters

L’Event Rider Masters s’est poursuivi ce week-end à Arville, en Belgique. Après s'être bien positionné dès le dressage, l’Australien Chris Burton s’est finalement imposé sur Polystar I, devant les Britanniques Laura Collett, sur London 52, et Bill Levett sur Shannondale Titan. Alors que tout avait bien démarré pour le clan tricolore, tous les pilotes sont allés de désillusion en désillusion sur le dernier test.

Après Chatsworth (Grande-Bretagne) et Wiesbaden (Allemagne), l’édition 2018 de l’Event Rider Masters s’est poursuivie ce week-end à Arville (Belgique). Bien placé à l’issue du dressage, Christopher Burton a confirmé son avance avec Polystar I. Après un parcours d’hippique sans la moindre pénalité, l’Australien signe l’un des deux seuls cross parfait, ce qui arrête définitivement son compteur sur 23.6 points. On retrouve ensuite la Britannique Laura Collett, deuxième sur London 52. Sans pénalité sur l’hippique, elle n’écope que d’1.2 points de temps sur le fond, ce qui lui permet de terminer avec un total de 32.2 points. Son expérimenté compatriote Bill Levett, en selle sur Shannondale Titan, a lui aussi pu s’offrir le luxe d’un peu de temps dépassé sur le cross (2.4 points) après un hippique parfait. Il termine ainsi sur la dernière marche du podium.

Dans le reste du top 10, on retrouve ensuite la Britannique Gemma Tattersall sur Chico Bella P (32.7 points), puis l’Italienne Vittoria Panizzon sur Borough Pennyz (33.5 points). Sur ce parcours de cross belge, il faut également saluer la performance de la Britannique Sarah Cohen, sixième au final, qui, avec Treason, boucle le second parcours parfait, sans la moindre pénalité de temps ni la moindre faute aux obstacles (33.7 points). Le meilleur Néo-zélandais est Clarke Johnstone, septième sur Balmoral Sensation (36.1 points), devant le Polonais Pawel Spisak sur Banderas (37.7 points), la jeune italienne Ludovica Manzoli sur Pin Up de Mai (45.7 points), et la Britannique Kirsty Johnston (47 points).

Côté Français, il faut descendre à la 21e place pour retrouver le meilleur d’entre eux, Donatien Schauly (133.8 points). Sur sa bonne Pivoine des Touches, l’Adjudant-Chef a essuyé un surprenant refus sur le cross, qui a arrêté net le couple dans sa remontée au classement général après un bon dressage (32.2 points) et un hippique parfait« Surprenant, mais surtout très dommage ! », a réagi le cavalier, déçu. Pas si mal placés après les deux premiers tests, Sidney Dufresne, sur Trésor Mail, et Astier Nicolas, sur Vinci de la Vigne, n’ont pas repris le départ sur le test de fond après respectivement 5 et 4 points sur l’hippique. Pour Maxime Livio, les choses tournent court lorsqu’il chute sur le cross après un refus déjà en début de tour avec Tina de la Fieffe. En tête à l’issue du dressage, Thomas Carlile a écopé de deux fautes sur l’hippique, avant de préférer abandonner après deux refus avec Upsilon.

Les résultats ICI