Festival CCE : des hauts et des bas
samedi 29 septembre 2018

Maxime Livio Billy Elmy*Chacok ch france 7 ans Lamotte 2018
Maxime Livio et Billy Elmy*Chacok, en tête du championnat de France des chevaux de 7 ans © Catherine Roux

Seconde journée CCE pour les catégories Pro sur le vaste parc équestre fédéral. Pour les Pro 1 et Elite, le dressage a désigné ses meilleures cartouches. Pour les Pro 2, le cross a largement chamboulé la donne. Chez les 7 ans, Billy Elmy*Chacok et Maxime Livio conservent la tête.

Les Pro 1 et les Elite entraient en piste vendredi matin. Dans la. catégorie reine, Maxime Livio et Tina de la Fieffe s’imposent avec 25.9 points de pénalité. Ils devancent d’un cheveu Karim Laghouag et Entebbe de Hus (26 pts). Victor Levecque et RNH MC Ustinov se positionnent en troisième ligne. Ainsi on retrouve aux premières loges de ce test les écuries Equithème – Jimenez JVA et Green Pex – Cavalassur qui occupent actuellement les 1ere et 3e places au provisoire du Grand National. Du côté des Pro 1, on retrouve Victor Levecque avec son fidèle Phunambule des Auges en pole position avec 27.9. Viennent ensuite Christopher Six et Totem de Brecey, puis Héloïse Le Guern et Orage de Longuenée à moins de deux points.  

Le cross du Mont-d’Aunay en toile de fond 

La partie n’était pas gagnée d’avance pour les Pro 2 sur le cross, c’est le moins que l’on puisse dire. Gilles Pons et Vitality du Valavan qui avaient dominé le dressage régressent à la 34 place pour un  refus et un gros dépassement de temps. Cédric Bibard qui était 2e avec Sixième Sens rétrograde en 11e position pour dix points de temps. Il en est allé de même pour différents cavaliers qui ont vu fondre l’acquis du dressage.  L’avantage va à Melissandre Avallone et Ghandi qui réalise un parcours sans incident dans le temps et saute de la 13e place à celle de leader. Derrière elle, sept cavaliers sont à moins d’une barre. La bataille du CSO risque d’être rude.Dans les 7 ans, la danse des places est moins importante. Maxime Livio et Billy Elmy*Chacok conservent la tête. Axel Coutte et Banzai du Loir gagnent 3 places alors que Louis Seychal et Bakar de l’Océan reculent d’une. Pourtant bien placés à l’issue du dressage, on notera l’élimination de Thomas Carlille et Birmane et le recul en bas de tableau de Clara Loiseau et Grace pour deux refus sur le cross.  Ce samedi l’aventure continue dans les différentes catégories alors que les jeunes pousses, Jeunes Cavaliers, Juniors, Cadets, Minimes seront en piste comme leurs aînés afin de déterminer les champions de la saison 2019.