Festival complet Lamotte :Thomas Carlile – Nicolas Touzaint font la paire !
lundi 21 septembre 2015

Thomas Carlile sur le podium aux ôté deMathieu Lemoine et Nicolas Touzaint
Thomas Carlile sur le podium aux ôté deMathieu Lemoine et Nicolas Touzaint © Catherine Roux

A l’issue de l’ultime journée, on connaissait dans la foulée, le résultat de la Pro Elite, l’équipe victorieuse du Grand National, le champion des Pro Elite. Dans tous les sens de l’équation, Thomas Carlile et Nicolas Touzaint sont présents.

 Au provisoire de l’épreuve Pro Elite, Luc Château et Propriano de l’Ebat (Clown du Chesnay) occupaient la tête du classement et la conserve à l’issue du CSO, une belle victoire pour ce retour à la compétition après plusieurs mois hors-piste. Au niveau du Grand National, cette étape se conclut par la victoire de Nicolas Touzaint/ Crocket 30 (Cassini II) pour l’écurie Théault – Maximat, la troisième du genre suivi par l’écurie Antarès avec la deuxième place de Cédric Lyard/ Qatar du Puech Rouget (Defi d’Armenti*HN) puis l’équipe Mérial – Horsealot.com et Jean Teulère accompagné de son fidèle Matelot du Grand Val (Eveil de la Cour) pour l’équipe Mérial - Sofermi. Le circuit se conclut sur cette sixième épreuve et voit la victoire de l’Ecurie Théault – Maximat qui a rassemblé depuis le début de la saison, Thomas Carlile et Nicolas Touzaint. Les deux cavaliers qui ont jonglé avec les objectifs expliquent avoir au final trouvé sur le circuit un bon support pour enclencher les chevaux et l’impression d’avoir bien rempli les contrats au fil de la saison. « On finit au top. Nous n’avons pas encore discuté si nous poursuivons le deal l’an prochain. Mais pourquoi pas ! ».

 

Thomas Carlile, un premier titre bien à lui 

L’événement s’est avéré très positif pour Thomas Carlile. Après sa presque victoire (deuxième derrière Nicolas Touzaint/ Debby pour un petit point de temps dépassé qui départage les deux concurrents) avec le royal Upsilon (Canturo*Bois Margot), il revêt l’écharpe tricolore du Masters Pro Elite. « C’est une récompense cette fois pour moi. Jusqu’à présent, le titre était là, mais il concernait surtout la carrière des chevaux ». Le cavalier est ravi d’autant que le cheval du jour, Opium de Boisy (Trésor de Renom) est un farceur ! « Nous manquons d’intimité tous les deux, je le monte par intermittente en compétition et je ne suis jamais à l’abri d’une petite complication. Ce concours a été très satisfaisant tant sur le cross que le CSO. Une bonne préparation pour envisager Boekelo en toute fin de saison ». A ses côtés sur le podium, Mathieu Lemoine en argent puis Nicolas Touzaint en bronze.

 

Ultime podium, le critérium Pro 1

 

Cet événement était également l’occasion de la remise du titre « Critérium Pro 1 ». Fabrice Lucas en prend possession en compagnie de Mistral des Texes (Urbain du Monnai). Le cavalier de la Garde Républicain montrait sa joie extrême, son dernier titre remonte à 2002.

Sur les seconde et troisième marche, en argent Sébastien Chemin/ Talma D’Allou (cheval qui revenait sur sa terre de naissance puisque né tout proche d’Orléans chez Régis Grassin), en bronze Sébastien Cavaillon/ Sarah d’Argouges.

 

Tous les classements du Festival Complet sur worldsporttiming.com