Gwendolen Fer : "Le sport est si cruel"
lundi 06 août 2018

© Scoopdyga

Alors que l'on apprenait ce matin que son cheval, Romantic Love, ne pourrait participer aux Jeux équestres mondiaux pour blessure, Gwendolen Fer, sa cavalière, s'est exprimée sur les réseaux sociaux.

"C'est avec émotion que je dois annoncer mon forfait pour les Jeux équestres mondiaux de Tryon", commence-t-elle alors que la Fédération française d'équitation faisait savoir ce matin que Romantic Love allait avoir besoin de temps pour se remettre d'une blessure. "La santé de mon cheval est primordiale à mes yeux et d'un commun accord avec Thierry Touzaint (le sélectionneur national, ndlr), Michel Asseray (Directeur technique national adjoint en charge du complet, ndlr) et le staff, je me retire d'une possible sélection."

"Romantic Love a une blessure légère mais qui tombe juste au mauvais moment... Le timing est trop serré pour lui permettre d’effectuer une préparation digne des Jeux mondiaux, où il faut être au top et non pas presque prêt", explique-t-elle. "Vous vous doutez que cela est une immense déception. Nous avions programmé la saison ainsi que des années de travail autour de cet objectif. C’est donc également une déception d’équipe car je pense également et surtout à tous ceux qui m’entourent qui vivaient et vibraient vers cet objectif, qui ont tout donné pour nous, pour nous permettre d’être performants et sereins en compétition."

Malgré cette immense déception, la Toulousaine reste combative et ne compte pas se laisser abattre. "On aime le sport de haut niveau, on vit pour ça et pourtant il peut être si cruel. Le sport, l’équitation nous apprend chaque jour l’humilité et la remise en question. On reviendra plus fort avec de nouveaux objectifs mais cela me tenait à cœur de mettre un mot, de penser, de remercier tout cette super équipe derrière nous qui est là dans les bons comme dans les mauvais moments... On nous retrouvera très prochainement." Et de conclure avec un mot pour l'équipe de France qui s'envolera en Caroline du Nord : "Je serai à fond derrière l’équipe de France, celle qui me fait rêver et vibrer ! Ce sont des copains qui vont partir et je vais les soutenir à fond ! C’est un sport individuel mais on est tous réunis derrière une équipe, l’équipe de France ! Allez les bleus, allez la France ! On va rebondir !"