Hommages à Bruno Bouvier

dimanche 03 mars 2013

  • imprimer

La disparition brutale de Bruno Bouvier sur le cross de Barroca d'Alva suscite l'émoi dans le monde du complet et tant en France qu'à l'étranger les cavaliers rendent hommage à cet homme chaleureux, profondément humain et passionné.

burghley10-bouvier-harry largeL
bouvier-harry largeP

www.scoopdyga.com

badminton2004-bouvier-elsa largeL
burghley10-bouvier-harry largeL
badminton9-cso-bouvier-harry largeL

Bruno Bouvier et Harry

Bruno Bouvier et Harry

Bruno Bouvier et Elsa de Servins - Ph. Dirk Caremans

Bruno Bouvier et Harry - Ph. LdD

Bruno Bouvier et Harry - Ph. A. de Laromiguière

previous video next video

Jean Yves Bonneau, cavalier et coach : "J'ai perdu mon meilleur ami, un ami sur lequel on pouvait toujours compter, toujours super positif. On a inauguré le concours du Portugal ensemble il y a 10 ans. On se donnait rendez vous chez Antoine Lepape et on faisait le voyage ensemble car même après 10 ans, il ne connaissait pas la route ! Il était encore comme un gosse, à s’émerveiller de tout. Cette année, exceptionnellement je ne pouvais pas aller à Barroca et il m'a appelé encore avant hier pour me demander pourquoi j'étais à Tartas et pas avec lui.... Au delà d'un ami c'est un grand professionnel qui nous a quittés mais pour moi le complet ne sera plus jamais comme avant"

Michel asseray, DTN adjoint au concours complet : "Je suis très triste, c'était un super copain avec lequel j'adorais passer des soirées interminables.Il vivait pour le complet et avait toujours des histoires à raconter de sa voix si particulière. C'était aussi un détecteur de jeunes cavaliers et de jeunes chevaux. Il avait un rôle paternel avec plein de gens. Aujourd'hui on est tous un peu orphelin mais je pense surtout à sa femme et à sa fille."

Thierry Touzaint, entraîneur national du complet : "je suis ému et retourné. Je suis monté en épreuves avec lui, c'était l'un des cavaliers les plus expérimentés du circuit et l'ami de tout le monde. C'est vraiment un sport qui ne pardonne pas et je pense beaucoup à ses proches."

Christophe Guillement, cavalier : "Nous étions très proches, on avait la même aspiration : se faire plaisir sur des belles épreuves. C'est ce que j'aimais beaucoup chez lui, cette envie et cette passion qu'il avait toujours."

Rodolphe Scherer, cavalier, "je le connaissais depuis que j'avais 8 ans. Il montait avec mon père qui , à un moment, trouvait que je ne faisais pas grand chose. Alors Bruno lui a dit "envoie-le chez moi cet été, je vais le faire turbiner " et j'ai passé les meilleures vacances de ma vie ! Il a sorti un nombre de cavaliers incroyable, c'est grâce à lui que Cédric Lyard, Fabrice Champel, Gwendolen Fer .. en sont là aujourd'hui.  C'était une locomotive Il a apporté énormément à la discipline car il communiquait son envie aux jeunes. On a fait beaucoup de concours en Grande Bretagne ensemble et les anglais l'aimaient beaucoup car même s'il ne parlait pas anglais, il communiquait avec eux en baragouinant avec les mains et quand il était à l'arrivée de Badminton, il explosait de joie, c'était comme s'il avait gagné. Et pour nous aussi il était fier quand on réussissait. C'était l'âme de notre discipline"

Astier Nicolas, cavalier : "Une profonde tristesse à l'annonce du décès de Bruno Bouvier, quelque chose qui est dur à réaliser. Un grand monsieur du complet nous a quittés et même son expérience et son talent ne l'ont pas sauvé. La loi des sports à risque est dure quand elle frappe si près de nous. Repose en paix "la brune""

Donatien Schauly, cavalier : "nous étions très souvent en contact car c'est chez lui que j'ai trouvé il y a quelque mois mon nouveau cheval, Quercioso d'Aurois. Nous avons organisé au mois de janvier un rassemblement avec tous les copropriétaires du cheval, les uns et les autres ne se connaissaient pas et n'osaient pas se parler mais dès que Bruno est arrivé, l'ambiance s'est installée..."

A l'étranger aussi de nombreux cavaliers se sont manifestés sur facebook ou twitter à l'image de Clayton Fredericks : "Il était merveilleux, talentueux, il va nous manquer", de Ruth Edge : "nous avons perdu un grand homme", de Gemma Tattersall :  "je suis totalement choquée. c'était un homme extraordinaire.", de William Fox Pitt : "je suis dévasté par cette nouvelle. C'était un vrai personnage, homme totalement dédié à sa passion."

Les organisateurs du CCI**** de Burghley ont également posté :« Nos pensées et notre sympathie vont à la famille de Bruno Bouvier et à ses élèves passés et présents… Bruno , l’un des plus populaires et des plus respectés cavaliers français . Il avait couru un très grand nombre de CCI**** y compris celui de Burghley. »

Retrouvez dans la vidéo ci dessous, Bruno sur le cross de Badminton en 2009

Claire Feltesse

previous video
next video
  • imprimer

0Commentaires

Jehan d | 06/03/2013 19:50
Bruno a transmis sa passion à tant de jeunes cavaliers que sans lui le complet français ne serait pas si riche aujourd'hui. Sa gentillesse, son enthousiasme, sa silhouette, sa voix...resteront longtemps dans les mémoires. Je me souviendrai particulièrement de ses yeux pétillants de bonheur et de son immense fierté pour parler de sa femme et de sa petite fille juste née. Toutes mes pensées les accompagnent. Emmanuelle de Monléon
CHARLES T | 05/03/2013 13:11
Un homme mais aussi une silhouette et un parler vont manquer à la famille du complet. Des souvenirs des stages qu'il a animé en Suisse mais aussi de nos discussions, de nos plaisanteries et de nos apéros ... Cette image de mon arrivée sur le terrain de Dijon où j'ai à peine eu le temps de descendre de voiture qu'il me saluait et me " convoquait" à son camion pour échanger les nouvelles et refaire (un peu!) le monde... L'incarnation de l'esprit du complet! Tu nous manqueras, Bruno!
Charles Trolliet
JEAN MARC V | 04/03/2013 09:39
Hommages des plus grands, certes mais ce qu'il avait d'extraordinaire, c'est qu'il savait parler aux modestes et aux sans grade avec la même chaleur et le même enthousiasme!
Je me souviendrai toujours de ses: "Quoi??? mais bien sûr que tu peux l'faire! Allez mon Vava, zou, en route!" qui nous donnait l'impression d'être champion du monde.
Salut, "La Brune", vas-y "plein fer" là où tu es maintenant.
Et à toi, Gwen, beaucoup de courage et plein plein d'amitié. Bises à Agathe, "Ma fille", comme il disait avec fierté.

Jean-Marc Varillon
JOCELYNE A | 03/03/2013 16:51
Beaucoup d'émotion en Rhône-Alpes où '' la Brune '' a tellement suscité des vocations de cavaliers de complet et où tous aimait sa fougue , sa gentillesse, son humour ....
CRE Rhône-Alpes
Elise G | 03/03/2013 13:41
Que de témoignages! C'est vrai que "la Brune" fait partie de notre famille. Nous sommes nombreux à avoir vécu plein de moments forts avec lui. Il avait une telle passion, une telle énergie à nous communiquer. Il a laissé une marque indélébile dans l'histoire de notre sport, mais aussi dans notre coeur.
Je viens de perdre un bon copain, un de ceux qui vous aide à continuer à avancer...
Bisous à Gwen et à Agathe.
Jean Luc Force


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 59 Nathalie Carriere

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr