Karim Laghouag : "Triton a été magique"
mardi 05 juin 2018

Karim Florent Laghouag
Karim Florent Laghouag © www.scoopdyga.photo

Premier inter et première victoire pour Karim Laghouag avec son nouveau partenaire Triton Fontaine qui enlève le CIC** de Bertichères.

Hongre selle français de 11 ans par Gentleman IV, Triton Fontaine a permis au jeune (23 ans) Antoine de Silly de passer de l'amateur trois au trois étoiles. 5ème du CIC** de Bazoges en Pareds en 2017, Triton a couru son premier CIC*** au Pouget en novembre dernier avec un dérobé sur le cross. Karim connaissait le cheval pour l'avoir vu en concours et dans les écuries professionnelles où Antoine de Silly avait travaillé alors quand celui ci a décidé de changer de métier et de se séparer de Triton, il a décidé d'en faire l'acquisition  "Je l'ai essayé brièvement et il m'a tout de suite plu. Il est assez placide et peut sembler commun quand on ne le connait pas mais il a un gros potentiel  et m'a beaucoup séduit. J'ai demandé à mes partenaires de me faire confiance sur le choix et ils m'ont suivi pour la mise en place d'une syndication autour de Triton.  Il  a des progrès à faire en dressage car il est encore un peu raide mais après il est très efficace, très rapide.  A Bertichères, l'épreuve était taillée pour lui. Avec les nouvelles normes, les écarts sont resserrés en dressage et le cross était sélectif et difficile à réaliser dans le temps. Ce concours était un vrai test pour lui et il a été magique. J'ai eu des sensations d'un grand cheval . Il va vite, est très malin et extrêmement équilibré " se réjouit Karim qui a signé le meilleur chrono de l'épreuve. .

"Pour la suite j'hésite encore, il va peut être passer dans le grand bain et courir le Grand National du Pin. Mon idée serait de l'emmener sur le CCI*** de Boekelo en fin d'année et de prétendre aux championnats d'Europe en 2019. Il a le physique et le mental. Il faut voir comment il va évoluer sur le plat. il est très sage mais il manque de souplesse, de relâchement et d'expérience avec moi .  On va avoir une année de transition mais le but ensuite c'est les Jeux de Tokyo. Je suis reparti de Bertichères avec la banane !" ajoute Karim qui montait aussi dans le CCI* Byron Mail , "l'ancien cheval de mon ami Maxime Debost. Byron est encore très tendre mais il  a  beaucoup d'énergie et il a montré beaucoup potentiel sur cette épreuve. . Il faut maintenant que je trouve un CIC** pour le qualifier pour le Lion"

Sur ce Royal Jump qui l'a véritablement séduit " c'est un mini Badminton, un concours avec un potentiel colossal. ", Karim a aussi couru les épreuves de cso qui étaient au programme avec Entebbe de Hus et Punch de l'Esques. "Je les avais emmenés dans le cadre de ma préparation pour le concours de Bramham où ils sont partis hier.  Entebbe a eu un passage à vide et j'ai besoin de me retrouver avec lui. On a fait toute une batterie d'examens  vétérinaires pour vérifier qu'il était en forme physiquement  mais le cso de Bertichères était décisif dans ma décision de l'emmener à Bramham. Je voulais le sentir disponible et ça a été le cas. Entebbe doit se requalifier  pour postuler aux Jeux Mondiaux et ensemble on doit essayer de redonner la confiance à l'entraîneur national car on s'est mal montré sur les derniers concours . Je suis content d'emmener Punch aussi car  j'aime bien l'avoir en ouvreur et il est extrêmement fiable."

Rendez vous donc à Bramham cette semaine avec Karim qui ne sera pas le seul français car une belle délégation tricolore y est présente sur les trois trois étoiles au programme (CCI***, CIC*** et Championnat du monde des - de 25 ans)