Lamotte :Upsilon laisse échapper le titre des 7 ans, Luc Château s'installe en tête du Pro Elite

samedi 19 septembre 2015 - Centre

  • imprimer

Au fil de cette nouvelle journée du Festival Complet, ça courrait sur tous les terrains et niveaux. Parmi les points forts : Upsilon n’ajoute pas un nouveau titre à son palmarès déjà élogieux - Luc Château prend la tête du provisoire des Pro Elite et les écuries bataillent dur pour le classement du Grand National.

Lamotte 2015- Luc Chateau et Propriano de l'Ebat largeL

Catherine Roux

Cédric Lyard/ Qatar du Puech Rouget largeL

Catherine Roux

Luc Chateau et Propriano de l'Ebat

Cédric Lyard et Qatar du Puech Rouget

previous video next video

Le championnat de France des sept ans, merveille et coup dur à la fois

Tout laissait à penser que Thomas Carlile et Upsilon (Canturo*Bois Margot) allait truster un nouveau titre qui s’ajouterait à ceux obtenus à 4, 5 et 6 ans. Il n’en sera rien, pour un petit point de temps dépassé lors du CSO de la part d’Upsilon et Nicolas Touzaint en selle avec la toute bonne Debby (United) rafle la victoire. Tout au long de ce challenge qui a paru un excellent test préparatoire sans difficultés prépondérantes mais formateur (dont trois gués), à trois semaines du Mondial, les deux couples sont restés au botte à botte et finissent avec une note identique. Même si Thomas Carlile s’avérait un peu contrarié par une courbe un peu trop accentuée qui lui a fait perdre ce temps précieux, il est ravi de la prestation d’Upsilon « Il a été super comme toujours du début à la fin, il démontre ici encore combien il est surdoué et fiable ». De son côté Nicolas Touzaint, qui ne monte la jument Debby que depuis quelques mois, est satisfait de l’évolution et des progrès engrangés. « On se met ensemble de la meilleure façon qui soit. Hier elle a fait un très bon tour malgré les conditions-météos difficiles et aujourd’hui elle confirme. Elle a beaucoup d’influx et de sang, le second jour, elle pondère ses actions. Elle est mieux à chaque sortie ». De son côté, Didier Schauly et Lennox du Hans (Lauries Crusador), troisième au provisoire cède la place (8 points au CSO) au profit de Véronique Réal et Urfe de la Barbais (Tambourghini) très régulière sur cette épreuve. Thierry Touzaint confirmait à l’issue des épreuves que douze chevaux seront qualifiés pour le Mondial du Lion, mais il faut encore vérifier à l’issue de ce présent classement si chacun des prétendants possède tous les critères retenus.

 

Le championnat Pro Elite et Dernière étape Grand National, rien n’est joué

Les avis «positivent », les cavaliers confirment la qualité de la piste « tous temps », cette dénomination n’étant pas présomptueuse face aux effets-météo de ces derniers jours. Sur le parcours, la trentaine d’Elite s’élançaient en début d’après-midi et vingt et un bouclaient sans incident. Par contre, comme ils l’avaient évoqué à la reconnaissance, le parcours sinueux devait occasionner des pénalités de temps, le maxi semblant difficile à réaliser. Les meilleurs à cet exercice ont été Karim Laghouag/ Punch de l’Esques (7eme), Mathieu Lemoine/ Opium de Verrières (4ème) et Nicolas Touzaint/ Crocket 30 (3ème). Aux premières loges du provisoire, Luc Château/ Propriano de l’Ebat puis Cédric Lyard/ Qatar du Puech Rouget confortent leurs résultats dressage et un ajout très faible pour pénalité au temps. Le CSO donnera son verdict demain dimanche en début d’après-midi. Les trois écuries en tête du classement général provisoire du Grand National figurent dans le présent peloton du tête. Rien n’est joué.

 

Les autres coupe et critérium 

Pour la coupe de France Pro 2, les dés sont jetés. La victoire va au cavalier du sud-ouest Christophe Giroud et Perianath Graougnou (Silver Rainbow) dont il est le naisseur. Second au dressage et non fautif tant sur le cross que le CSO, il termine avec un total de 47.80. A la suite, Victor Burtin et Early Van Ter Nieuwbeke (Toulon) puis Henri Bernard et Shoupi Blue (Fango in Blue).

 

Pour le Critérium Pro 1, on note un chamboulement à l’issue du cross, les deux premiers au provisoire cèdent la place (Sébastien Cavaillon/ Only You du Reverdy abandonne et Martin Hameon/ Rose de la Pehurie recule en milieu de tableau). Avant le dernier test qui clôturera cette première édition du Festival Lamottois, Fabrice Lucas/ Mistral des Texes prend l’avantage suivi de près par un duo ENE, Arnaud Boiteau/ Parador du Foussal*ENE-HN et Matthieu Vanlandeghem/ Safran du Chanois*ENHN.

Catherine Roux, sur place

Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr