Les journées du complet : "Une vraie réussite"
lundi 13 novembre 2017

Pierre Barki France Complet
Pierre Barki, président de France Complet, satisfait de cette 9e édition des Journées du complet © Christine Marquenet

Les journées du complet organisées à Saumur avaient pour thème, cette année, le  bien-être et la performance. Cette 9e édition a été marquée par Rodolphe Scherer. En effet, figurant parmi les intervenants de ces deux journées de conférences, tables rondes et de séquences pratiques, Rodolphe s’est imposé pour la seconde année consécutive dans le cross indoor et a reçu, pour ses qualités et son fair-play, le trophée Bruno Bouvier.

Pierre Barki, président de France Complet s’est déclaré très satisfait : « Ces journées et le cross indoor devant 1000 spectateurs ont été une vraie réussite. Nous approchons des 1 400 adhérents et nous avons la satisfaction de voir le nombre de concours complet augmenter et mieux se répartir dans les différentes régions. Par ailleurs notre présence sur 25 concours cette année a permis des échanges très constructifs avec tous les acteurs de la filière ». Interrogé sur les projets 2 018, Pierre Barki étudie la possibilité d’organiser une compétition amateur internationale pour les chevaux de 7 ans.

Des thèmes très variés

Ces journées ont été particulièrement riches cette année par la variété des thèmes abordés. Il a été question de bien-être et soins du cheval, de son éducation et dressage, du matériel utilisé (crampons, embouchures…), de sa commercialisation mais aussi du travail du cavalier et de sa santé. Il est difficile de faire un compte rendu détaillé de tous ces échanges mais, l’association France complet prévoit de mettre à disposition de ses adhérents des informations ou vidéos des différentes interventions.

Aussi la recherche scientifique

Une intervention sur l’outil d’évaluation de l’équilibre du cavalier présentée par l’écuyer du Cadre noir, Philippe Mull, Sophie Biau, chargée de recherche au sein de l’IFCE et François Durand, (Formateur au CREPS de Poitiers) a particulièrement retenu l’attention des participants. En effet, la science vient en appui de la performance pour recueillir des données « objectives » sur l’équilibre du cavalier à cheval. Concrètement, le cavalier est équipé de capteurs sur le plancher de ses étriers, de capteurs au niveau du buste, de capteurs sur les rênes et d’une caméra installée sur le casque. Cette recherche en est à ses débuts mais, les participants ont pu voir des cavaliers sur un cross et la correspondance avec les données recueillies dans la face d’abord, de saut et de réception d’un obstacle. Des différences de poids sur l’étrier droit ou gauche, la tension de chaque rêne et un buste incliné d’un côté ou de l’autre, sont apparues de façon assez significative. Philippe Mull reste cependant prudent : « Il ne faut pas tirer de conclusions trop hâtives, nous sommes au début de cette recherche. On sait que de grands sportifs ont une signature qui leur est propre.»  

Les trophées France complet

Le trophée Bruno Bouvier : Rodolphe Scherer

Meilleur éleveur : Gérard Brescon dont les chevaux « de Béliard » ont marqué les épreuves jeunes chevaux de Pompadour

Meilleurs cavaliers : Maxime Livio qui a figuré à la 3e place du classement mondial et Gwendolen Fer, victorieuse du CCI**** de Pau.

Meilleur concours international : Royal Jump Bertichère

Meilleur concours national : Le Pouget

Meilleur concours régional : Pibrac

Meilleur CCE « Espoir » : Moulins de Metz, Royan et Pervenchères (La petite Bourdonnière)

Retrouvez plus d'informations sur le cross indoor des journées du complet ICI