Maxime Livio : "très content de mes chevaux mais moins de moi"
mardi 29 mai 2018

Baborowko 2018 podium
Oliver Townend, Andreas Dibowski et Maxime Livio © Baborowko

"Je suis très content de mes chevaux mais moins de moi car j'ai laissé passer des petits trucs." commente Maxime Livio de retour des internationaux polonais de Baborowko où il termine 3ème avec Pica d'Or et 4ème avec Opium de Verrières du CIC*** et 2ème du CICYH*avec Clotaire de Ferivel.

"Pica d'or est double sans faute mais j'ai raté ma reprise. J'en ai un peu trop fait à la détente; il était un peu derrière moi et je n'ai pas su gérer ça mais il a signé le premier maxi du cross alors que le maxi était très difficile. Le cross était d'un bon niveau avec un tracé et de la technique qui  se répétait. Il n'y avait pas tellement de place pour aller vite. Il fallait sauter les combinaisons en allant vite ce que fait très bien Pica. Opium a fait une très bonne reprise ( 4ème à 27,8) . Sur le cross je l'ai couru vite mais sans dépasser la mesure. J'ai  joué sur la fluidité mais je ne voulais pas le pousser plus pour qu'il ait une course performante où il s'amuse car il va disputer la coupe des nations de Strezgom dans un mois. Au cso il fait une faute que j'aurais pu éviter." analyse Maxime qui termine donc 3ème avec Pica et 4ème avec Opium derrière Oliver Townend 1er avec Cillnabradden Evo et Andreas Dibowski 2ème avec Frh Corrida

Il était très content aussi du comportement de Vitorio du Montet, un mâle selle français de 9 ans par Lando, qu'il monte depuis un an. "C'était le premier 3 étoiles de Vitorio. C'est un cheval qui a un peu de mal sur le dressage à aller dans le rassembler et qui est un peu émotif mais j'y crois beaucoup. Il a rigolé sur le cross. Il a du courage et de la galopade et je pense que c'est un futur cheval de quatre étoiles."

Maxime se réjouissait aussi du bon résultat de son élève et associée , Mathilde Cruse qui termine 9ème du CIC** avec Candar van het Nerveeld et de son 6 ans Clotaire de Ferivel 2ème du CICYH*: "Clotaire est encore très vert. Il a gagné le dressage et je pensais qu'il allait être ému par les directionnels sur  cross mais  il s'est très bien comporté. Si tout va bien il pourrait faire une belle finale à Pompadour mais je n'ai pas actuellement dans la tête de viser le mondial du Lion cette année car il est encore tendre."

On retrouvera Maxime cette semaine sur le Royal Jump de Bertichères  comme cavalier avec Billy Elmy et Ariano du Quinze dans le CIC** et comme coach de ses jeunes élèves et de son équipe thaïlandaise

Résultats de Baborowko ici