Mondial du Lion : Les Allemands aux commandes dans les 7 ans
samedi 20 octobre 2018

Michael Jung et Choclat
Comme à son habitude, Michael Jung a brillé sur le carré de dressage © Aurélie Covini

Last but not least, Choclat et le très attendu Michael Jung, s’installent en tête du championnat du Monde des 7 ans lors de cette 2ème journée du Mondial du Lion.

Longtemps restée en tête à 25,3 points avec sa jument Brandenbourg Asha P (Askari x Heraldik xx), l’Allemande Ingrid Klimke s’est finalement faite griller la priorité par son compatriote multimédaillé, Michael Jung, qui était associé à Choclat (Contendro I x Espri), un cheval Hanovrien qui termine sa reprise à 75%, et donc avec un total de 25 points.

« Ma jument manquait d’expérience pour se confronter à une telle épreuve l’an passé, c’est la raison pour laquelle elle n’a pas participé à 6 ans. Cette année, elle a vraiment mûri et participé à plusieurs CIC 1 et 2* et a gagné le CCI 1* de Jardy, donc j’ai décidé de l’amener ici. Je suis très contente de son comportement au dressage. C’est toujours un peu dommage de se faire « doubler » à la dernière seconde mais ce n’est pas une compétition de dressage, les scores sont très serrés et c’est la suite des épreuves qui fera le vrai classement », notait la championne d’Europe Ingrid Klimke qui semblait pourtant indélogeable. Mais c’était sans compter sur le redoutable Michael Jung et Choclat qui ont déroulé une reprise appréciée des juges « Choclat est vraiment un excellent cheval de dressage, il est très intelligent et comprend tout tout de suite. Mais c’est toujours une compétition pleine d’imprévus où les chevaux doivent rester concentrés. Même s'il a un très bon niveau en dressage, nous ne sommes jamais sûrs de rien et je suis très content de ce résultat. Je souhaitais évidemment être dans le début du classement mais avoir la tête me convient bien. Réussir une épreuve de cross comme celle de demain est vraiment une étape dans la carrière d’un cheval, c’est un jour clé où ils peuvent nous montrer s’ils sont capables de franchir la marche vers le haut niveau », expliquait Michael Jung qui voit en Choclat un très bon cheval de championnat. Les deux Allemands devancent trois Britanniques au provisoire :  Nicola Wilson et JL Dublin, Laura Collett/Calamrao, et Izzy Taylor/Monkeying Around

« On pose des questions basiques aux jeunes chevaux »

Thomas Carlile est le meilleur Français en se plaçant huitième avec Birmane (Vargas de Ste Hermelle x Diamant de Semilly), jument Selle Français qui était déjà troisième des 6 ans l’an passé. Le couple totalise 28.1 points. Au total, cinq Français sont dans le Top 20 mais les écarts sont très faibles entre tous les concurrents, les 15.4 points entre le premier et le dernier du classement provisoire représente moins d’un refus sur le cross (faute sanctionnée de 20 points). Le cross s’annonce délicat, notamment en fin de parcours où les chevaux devront enchaîner les obstacles sur les 5070 mètres du parcours dessiné par le chef de piste Pierre Michelet. « Comme tous les ans le parcours change de sens pour se courir à main droite cette année. Cela redistribue les cartes, les combinaisons sont toutes différentes. 30% du parc d’obstacles a été renouvelé, nous avons notamment un nouveau lion qui est très beau avec un décor de savane, mais il n’y a pas de piège. On pose des questions basiques aux jeunes chevaux, monter descendre, sauter dans l’eau sur des obstacles très différents… Çà les interpelle beaucoup et c’est une bonne expérience pour eux », expliquait Pierre.

Si les premiers 6 ans partiront à 10h sur le cross, le top départ pour les 7 ans sera avec l’Irlandais Patrick Whelan avec sa jument Dunmarklun Lady qui s’élanceront à 12h45.

Les résultats complets