Pivoine des Touches et Minos de Petra à la retraite
jeudi 11 avril 2019

PIvoine des Touches Donatien Schauly JEM Tryon 2018
Récente médaillée de bronze par équipes en complet à Tryon, Pivoine des Touches prend sa retraite © Scoopdyga

La Fédération français d'équitation a annoncé aujourd'hui par voie de communiqué la fin de la carrière sportive de deux chevaux qui auront marqué le complet français : Pivoine des Touches, récente médaillée de bronze par équipes aux JEM de Tryon, et Minos de Pextra, le fidèle et sensible acolyte de Pascal Leroy depuis de nombreuses années.

Pivoine quitte la scène par la grande porte

A 16 ans et après une magnifique médaille de bonze par équipes aux mondiaux de Tryon sous la selle de Donatien Schauly, Pivoine des Touches prend sa retraite sportive. Achetée à 4 ans par Donatien et son épouse Annne-Sophie, Pivoine fait partie de la famille Schauly. Initialement destinée à évoluer avec Anne-Sophie, la jument n'a finalement plus quitté la selle de Donatien à partir de ses 6 ans. « Ce n’était pas une jument d’amateur et à l’époque je manquais d’expérience. Elle s’est toujours montrée précoce alors j’ai choisi de la laisser à Donatien », explique Anne-Sophie Schauly. « C’est une véritable guerrière. Elle n’a pas beaucoup de force mais elle compense avec son mental et sa rapidité », analyse Anne-Sophie. Un tempérament qui en a fait une magnifique ouvreuse aux Jeux mondiaux 2018 pour le reste du clan tricolore, un championnat qui lui a enfin permis d'être mise sur le devant de la scène. « L’histoire de sa vie c’est finalement d’avoir toujours été la n°2 car Donatien avait soit Ocarina soit Séculaire pour les grosses échéances. Elle était notamment réserviste pour les JO de Londres en 2012 et le championnat d’Europe en 2013. Pivoine a enfin eu son heure à Tryon et c’était vraiment génial ! Elle nous a tant donné, c’est une belle récompense pour elle ». C'est ainsi sur la plus belle performance de sa carrière que le couple a décidé de mettre un terme à la carrière de la jument. « C’est difficile de prendre ce genre de décisions mais nous avons aujourd’hui la possibilité de choisir quand s’arrête la carrière de notre jument, ce qui n’est pas le cas pour tous les chevaux », confie Donatien. « Pivoine est en pleine forme mais je la sens un peu moins tonique qu’avant alors je ne voudrais pas faire le concours de trop. Elle a couru les JEM de manière formidable, elle termine sa carrière idéalement. ». 

Aucune décision n'a encore été prise pour l'avenir proche de la jument. Compétition amateur avec Anne-Sophie ou nouvelle carrière de poulinière ? L'avenir le dira, mais quoiqu'il soit, l'étalon Tresor Mail, le compagnon d'équipe de Pivoine à Tryon, semble avoir retenu l'attention des Schauly pour la reproduction ! 

Minos de Pétra : 19 CCI 4* à son actif ! 

A 19 ans, Minos de Petra compte pas moins de 19 participations aux ex-CCI 4*, désormais appelés CCI 5*. Le fidèle acolyte de Pascal Leroy, médaillé d’argent par équipes au championnat d’Europe de Luhmuhlen en 2011 et une 5e du CCI 5* Badminton en 2014, prend sa retraite et profitera désormais des prairies de son cavalier et proriétaire. 

Acheté à 4 ans une bouchée de pain, Pascal Leroy se souvient d'un cheval atypique : "Il était très grand avec une encolure et un dos courts. Il avait un modèle ingrat. Quant aux sensations que j’avais dessus, elles étaient loin d’être bonnes !". Le Selle-français s'avère sensible et compliqué, Pascal dispose à ce moment d'un piquet fourni, et si il le regrette aujourd'hui, il a finalement eu peu de temps à lui accorder quand il était jeune. Pourtant, il retient l'attention du cavalier : "Rapidement, j’ai su qu’il pourrait faire des 5*. Il avait une résistance et une endurance hors du commun". Et c'est effectivement sur le cross que Minos fait étalage de son talent.  À 7 ans, il évolue en 4* et participe au CCI 5* de Pau à 9 ans où il termine 3e. L’année suivante le couple est sélectionné aux Jeux équestres mondiaux de Lexington dont Pascal garde un souvenir ému : « Nous avions ouvert le cross et il avait été fabuleux ! Des chevaux comme ça, c’est rare. ». Une générosité qui compensait sa sensibilité, qui rendait parfois compliqués les tests de dressage et d'hippique.

À 19 ans, le cheval détient le record de participations en CCI 5* : 19 ! Et est connu partout dans le monde ! Cette année il aurait pu devenir le deuxième cheval à prendre le départ de son sixième Badminton mais son complice préfère lui offrir une retraite bien méritée. « Il a toujours une santé de fer mais il vit mal les transports alors je ne veux pas insister », concède Pascal Leroy. Ce sont désormais plusieurs hectares en région nantaise qui l’attendent et dans lesquels il se plaît déjà.  Pascal pourra désormais compter sur Dior du Léou, le neveu de Minos, pour continuer la belle histoire !