Pompadour : Thomas Carlile, bis répétitae
dimanche 24 avril 2016

Grand National de Pompadour
Le podium du Grand National de Pompadour © Lucie Mercier

Avec une barre d’avance Thomas n’a pas eu besoin d’utiliser ce joker puisqu’il boucle le délicat parcours d’obstacles sans faute et sans sursis sur un Sirocco du Gers en grande forme, laissant Mathieu Lemoine sur place avec un Bart L qui n’a pourtant rien à se reprocher.

Le parcours s’annonçait délicat : gros, technique avec un temps serré, les vingt couples encore en lice durent montrer qu’ils avaient bien récupéré du cross et de son terrain gras. Pourtant, les cavaliers prétendants au podium ne se laissaient pas impressionner et faisaient monter un peu plus la pression à chaque passage. Seul Quickness avec Mathieu Lemoine (3ème au provisoire) mettait une barre à terre, alors que Gwendolen Fer, 5ème au provisoire, chutait après une mésentente avec son Romantic Love. Ainsi, Cedric Lyard remontait Cadeau du Roi en 3ème position alors que Mathieu Lemoine, encore lui mais avec le beau Bart L signait un très beau parcours dans le temps accordé : « mon cheval était serein et il était très bien à la détente, je suis très content d’avoir ce résultat pour sa première sortie de l’année. La pression était là car le parcours était difficile mais il faut croire que je gère mieux cette aspect là, j’y travaille ! » explique le cavalier de l’équipe Greenpex-Cavalassur. Restait donc Thomas Carlile qui a lui aussi déjà prouvé qu’il tenait la pression, voire même qui se motive d’autant plus dans ces situations. Ce fut le cas sur le terrain de l’IFCE de Pompadour et Sirocco du Gers fut au rendez-vous : « je suis très content, mon cheval a très bien sauté, il était aérien, motivé et disponible. J’ai pu le garder avec moi jusqu’au bout, » déclarait le vainqueur qui inflige une sérieuse avance sur le classement du Grand National à ses concurrents, en prenant le large au nom de l’équipe Theault-Maximat.

A noter le retour de Maxime Livio à ce niveau qui termine 4ème avec Qalao des Mers. On remarquera aussi la performance de Karim Laghouag qui boucle deux parcours sans pénalités avec ses deux chevaux, Punch de L’Esques et Entebbe de Hus, les faisant remonter en 7ème et 8ème position.
Le mot de Thierry Touzaint, sélectionneur de l’équipe de France : « Après la revue d’effectif de Saumur, la route continue et je suis plutôt satisfait. Nous avons acquis de bons automatismes, même en dressage, nos chevaux sautent de mieux en mieux et les bons pilotes sont là : Sirocco confirme, Bart L fait un bon retour mais la route continue et elle est encore longue jusqu’au JO. »

Chez les Jeunes, Léa Poirier s’impose de bout en bout avec Ringwood de Barbereau dans la catégorie As Jeune 1, et Héloise Le Guern remporte les As Jeunes Elite avec Orage de Longuenée*ENE.

Tous les résultats www.pompadour-equestre.com