Test Event de concours complet : objectifs remplis !

dimanche 18 août 2013 - Caen (14)

  • imprimer

S’il reste encore les épreuves préparatoires d’attelage le week-end prochain sur l’hippodrome de Caen, les équipes des Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie ont réussi leur pari en ce qui concerne l’endurance et le concours complet. Pour cette discipline, trois jours de compétition se sont déroulés sans heurt, et les fédérations étrangères sont reparties satisfaites.

Vittoria-Panizzon-Merlots-Magic largeP

FEI

Maxime Livio largeL

Vittoria Panizzon et Merlots Magic

Retrouvez la réaction de Maxime Livio au micro de Mehdi Jedraoui

previous video next video

Deux points étaient particulièrement importants ce week-end pour l’organisation. La nouvelle piste de cross d’abord. Inaugurée le 19 juillet dernier, après un an de travail, elle a été foulée par les couples venus de 20 nations pour la première fois samedi. Le sol répondait parfaitement aux attentes des cavaliers et des chefs d’équipe, et les chevaux terminaient le parcours sans paraître épuisés. Le tracé lui aussi semblait convenir aux participants, qui ont traversé le parc sans toutefois parcourir la longueur qu’ils devront affronter l’an prochain. Car il est important de le rappeler, ces épreuves ne sont pas « des Jeux avant les Jeux », comme le soulignait encore Laurent Cellier, directeur sportif des JEM. La compétition ici était de niveau CCI2*, et devait permettre à l’organisation de vérifier certains aspects primordiaux liés à une telle échéance. La piste était donc le premier point à contrôler.

Dimanche matin, tout le monde était également sur le pont pour le deuxième point très important de ce week-end : le convoi qui emmenait les chevaux du haras du Pin à Caen. Pas question évidemment de courir le saut d’obstacles dans le stade d’Ornano, ce qui doit être le cas l’an prochain. Le point de chute était la Société Hippique Urbaine de Caen. Après une visite vétérinaire à 7H30 au Pin, pas question de traîner puisque le premier convoi (environ la moitié des camions et une vingtaine de chevaux) devait partir à 8H20 précises, emmenée par la gendarmerie, puis la police. Un deuxième convoi s’élançait quelques dizaines de minutes plus tard, lui aussi escorté. « Tout est calculé, raconte Jean-Marc Varillon, responsable de la discipline. Les camions partent dans un ordre pré-établi, escorté par la gendarmerie, puis la police, les barrières de péage sont levées à notre passage. Personne ne doit sortir du convoi. » Tout cela semble très lourd à gérer, mais aucun couac n’a été à déplorer, et à 10H30, tous les camions étaient garés à Caen. Le bal des camions s’est fait sans encombre.

« Vous me demandez si j’ai peur, et bien je vous réponds qu’aujourd’hui je n’ai plus du tout peur » racontait Jean-Marc Varillon, devant les 200 bénévoles déjà présents pour ces épreuves préparatoires. Des bénévoles motivés, souriants, qui feront aussi l’âme de ces Jeux, et qui ont parfaitement tenu leur rôle pendant ces compétitions. Le bilan est donc positif du côté des organisateurs, des bénévoles, mais aussi des cavaliers et des fédérations. Bien sûr des détails restent à régler, et il reste un an de travail intensif pour que l’événement soit à la hauteur des attentes de tout le monde. Mais les équipes sont motivées, et pour l’instant on ne peut pas douter de la bonne tenue de ces Jeux Equestres Mondiaux.

Côté sport, car il y en avait quand même durant ces trois jours, coup de chapeau à l’Italienne Vittoria Panizzon, qui a remporté ce CCI2* en prenant la tête dès le test de dressage, sur Merlots Magic. Comblée par la performance de son cheval encore inexpérimenté, elle sera à suivre avec sa jument de tête aux championnats d’Europe de Malmö. Malgré une faute sur l’hippique, elle devance quand même l’Australien Andrew Hoy, et on retrouve un Français sur la troisième marche du podium. Maxime Livio poursuit sa très belle saison 2013, cette fois-ci en selle sur Qalao des Mers (écoutez le Français en interview). A noter aussi la sixième place de Martin Denisot et Quiro Hoy, derrière deux autres Australiens, Christopher Burton 4è, et Kevin McNab 5è. 
Rendez-vous dans un an et quelques jours maintenant, pour l’épreuve de concours complet aux Jeux Equestres Mondiaux, qui aura lieu au haras du Pin et à Caen, du 28 au 31 août 2014. Mais avant cela, un rendez-vous est fixé avec les fédérations étrangères dans une dizaine de jours, le 27 août, pour évoquer principalement les aspects logistiques, tels que l’hébergement. Car au haras du Pin par exemple, la capacité hôtelière est réduite à proximité du site, ce qui faisait s’interroger certaines fédérations. Mais les organisateurs l’assurent, il y aura une solution à ce problème, et des logements devraient voir le jour au plus près du terrain de compétition.

Retrouvez tous les résultats en cliquant ici!

Sur place, Mehdi Jedraoui

previous video
next video
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr