Thibault Fournier : "je n'étais pas focalisé sur le résultat mais sur la manière"
lundi 23 avril 2018

gn pompadour 2018 Thibault Fournier et Siniani de Lathus
Thibault Fournier et Siniani de Lathus © FFE / PSV

Devant des couples chevronnés , Thibault Fournier a réussi à s'imposer sur l'étape du Grand National de Pompadour, une première pour ce jeune cavalier de 23 ans qui rivalise avec les meilleurs professionnels tout en suivant une formation de kinésithérapeute.

Rien n'était joué sur cette étape et le couple tenant du titre et champion olympique par équipe Karim Laghouag / Entebbe de Hus prenait la tête du dressage avec l'excellente note de 27,2 mais Thibault n'était pas loin à 29,3. Les positions des deux premiers ne changeront pas après le cross mais s'inverseront à l'issue du dernier test de concours hippique. Une faute pour Entebbe, un sans faute pour Siniani et Thibault prenait l'avantage sur Karim qui précède sa coéquipière Gwendolen Fer  très régulière avec Traumprinz , déjà 4ème de l'étape de Saumur. Au classement général des écuries , celle de Karim et Gwendolen, l'écurie Equithème - Jimenez FVA prend la tête. Résultats du Grand National de Pompadour ici

Thibault Fournier (écurie Forestier  Sellier) qui est originaire de Clermont Ferrand a déjà un beau palmarès avec Siniani de Lathus ( 11ème du championnat d'Europe jeunes cavaliers en 2015 , 2ème du  CIC*** de Chatsworth, 15ème du CCI*** 2017 de Boekelo)   Il avait intégré la 1ère promotion Sports Etudes de Maxime Livio et avait poursuivi au Pôle espoir de Saumur. Depuis six mois il est installé à Limoges à l'écurie des chevaux  Moncontour pour une bonne raison : son admission à l'école de kinésithérapie de Limoges (Ilfomer) 

Quel était votre objectif à Pompadour ?

C'est la première fois que je courais la pro élite sur ce terrain de Pompadour et j'étais vraiment dans l'idée de faire une répétition en vue de mon objectif de milieu de saison qui est le championnat du monde des moins de 25 ans à Bramham (GB). Je voulais aussi voir si le travail d'hiver avait été bénéfique. Et j'ai été content de la manière dont le cheval s'est comporté durant tout le concours. Il a signé une belle reprise il a répondu présent sur les deux tests suivants. Sur le cross je ne voulais pas mettre de pression de chrono. Je voulais soigner mes abords et faire une course facile. Et le cheval a gardé toute son énergie et son influx. Il est resté frais sur tous le cross. Et le lendemain sur  le parcours de cso qui était technique et gros, il avait toujours du répondant.

Vous aviez de la pression sur le cso ?

Gwendolen qui était 3ème avait fait un sans faute et la barre aurait pu me coûter cher mais je suis parti   avec une pression positive en me disant que je pouvais y arriver. Je n'étais pas focalisé sur le résultat mais sur la manière et ça a payé. En tout cas c'est un résultat encourageant et qui me conforte dans le travail que j'effectue que j'effectue.

 Vous gagnez à Pompadour devant les meilleurs pros mais vous n'êtes pas professionnel à 100% ?

Non je suis en première année de kiné , après avoir validé une licence de biologie quand j'étais au pôle espoir . Et là je suis parti pour 4 ans d'études. C'est un objectif que j'ai toujours eu pour sécuriser mon avenir professionnel et aussi pour l'ouverture que ça m'apporte dans ma vie de rencontrer du monde et de ne pas rester dans un univers en vase clos.  

Comment vous organisez vous ?
j'adapte mon emploi du temps en fonction de mes cours mais en général je vais monter le soir. J'ai 5 chevaux : Siniani , Un Vendéen, deux 6 ans que je voudrais qualifier pour la finale et un 4 ans. Je bénéficie de l'aide Lucile Courault qui travaille aux écuries et aussi de mon amie Bérengère qui m'aide sur les épreuves.

Avec qui travaillez vous ?

Je  travaille en autonomie sur le dressage et sur le cross et  Bernard Clos m'aide sur le cso . Je suis suivi par Maxime Livio avec qui je suis toujours resté en contact depuis mon séjour de 3 ans dans son écurie. Je lui téléphone souvent et j'essaie au maximum de caler ma saison de concours sur la sienne pour qu'il voie mes chevaux en épreuves.  Maxime me connait bien et ça m'apporte de la sérénité d'avoir son avis et j'échange aussi  très régulièrement avec Thierry Touzaint que je remercie ainsi que le staff et tous mes partenaires qui me permettent de mener à bien mon double projet.

  

Quels sont vos objectifs cette année ?

Le premier objectif c'est Bramham. Et si le cheval tient bien la distance sur le cross et que tous les voyants sont au vert l'objectif final 2018 serait de courir le 4 étoiles de Pau.