Top départ pour la saison de complet au Grand Parquet
dimanche 11 mars 2018

Sidney Dufresne Swing de Perdriat
Sidney Dufresne et Swing de Perdriat ont réalisé un tour de travail. © Ph. Béatrice Fletcher

Comme chaque année, l’EME (ex CSEM) de Fontainebleau inaugurait ce week-end la saison de compétition francilienne et proposait deux jours de concours complet aux pros et amateurs.

Ils étaient 250 au départ des épreuves de ces deux jours. Les professionnels n’avaient pas manqué ce rendez-vous de début de saison. Vendredi, en Pro 2, la victoire revient à Thomas Carlile associé à Atos Barbotière, un fils de L’Arc de Triomphe Bois Margot de 8 ans qui totalise 29.6pts. Il devance Nicolas Touzaint qui truste les deux autres places du podium avec Ult’im (Yarlands Summersong) qui s’adjuge la 2de place avec 32.4pts et et Absolut Gold (Gragenstolz) qui se classe 3ème avec un total de 33.5pts. Si l‘adjudant Schneckenberger est 4ème avec Visconti de Buissy, Mathieu Lemoine est 5ème avec Capito Vd Lindenbergh, et l’adjudant Donatien Schauly termine 6ème avec Batifol des Ancolies. Marie Bouchanville (Photo) classe Viv La Mariée 9 ème, tandis que Sidney Dufresnes avait décidé de faire un tour de travail avec Swing de Perdriat (photo) et Reliquaire.

Samedi, c’était au tour des amateurs de tester leur travail d’hiver. Dans la catégorie Amateur Elite, la victoire est enlevée par Stéphanie Werthmann, vétérinaire, basée aux côtés de son mari Yvan Defumichon au « Poney Club de la Vallée » d’Assigny (18) où ils gèrent environ 80 équidés pour la plupart hébergés au pré. Stéphanie, qui bénéficie des conseils de Jean Franck Girard et Arnaud Boiteau, rend hommage à toute l’équipe qui lui a permis de s’imposer avec Farah Diba. « Je monte en complet depuis longtemps, je spécialisée dans les jeunes chevaux que nous achetons à deux ans.Sur ce concours j’ai emmené deux sept ans pour reprendre la saison. L’objectif pour cette saison n’est autre que le championnat du monde des sept ans, pourquoi pas avec Farah Diba, qui a selon sa propriétaire et cavalière « toutes les qualités du monde ».

Le colonel Maksud le précisait « nous avons veillé à tracer des parcours qui ne soient pas trop difficiles de façon à ce que les chevaux se remettent en route dans de bonnes conditions, surtout suite aux épisodes météo du mois dernier qui n’ont pas facilité la tâche aux cavaliers pour s’entraîner. Nous avons également pris du retard dans la construction en raison du gel qui a sévi la semaine dernière, mais aujourd’hui les conditions de course sont idéales. Par ailleurs, pour préserver le terrain de la Salamandre, nous avons déplacé le départ et la détente du cross sur la carrière du Puits Cormier. Nous avons en point de mire les championnats d’Europe juniors et jeunes cavaliers qui se dérouleront sur ce terrain en juillet prochain." Nouveauté de cette édition 2018, dimanche, l’EME proposait un CSO et un concours de dressage amateur et Pro. C’est l’occasion de mêler les cavaliers des deux disciplines sur la même journée. Pascal Laurençon, juge de concours complet, se disait très satisfait du niveau des couples en présence. « Le score au dressage de la gagnante est de 28,7pts ce qui est très bien. Nous nous sommes fait plaisir à mettre de très bonnes notes, je suis monté jusqu’à 9 pour un arrêt, et énormément de 8. Sur les 32 partants, nous avons vu 30 bonnes reprises. C’est encourageant pour la discipline, et cela prouve que les gens travaillent. »

Lundi 12 le concours complet sera à nouveau à l’honneur avec des épreuves de jeunes chevaux de 4 et 6 ans, tandis que les 5 ans seront au départ mardi 13.