Arnaud Serre 2ème du Spécial à Vidauban

dimanche 09 mars 2014 - Provence Alpes Côte d'Azur

  • imprimer

Les deux semaines du Vidauban Dressage Festival, avec en point d’orgue le Grand Prix Spécial et la Freestyle du World Dressage Master, se sont terminées sous un grand ciel bleu et par une température printanière. Les vainqueurs du jour du 5* sont l'Ukrainienne Inna Logutenkova dans le Spécial devant Arnaud Serre et Patrick Kittel dans la Libre

vidauban WDM 2014  largeL

WDM

Le podium de la Libre

Cette dernière journée commençait pas la RLM Poney dans laquelle il n’y avait pas moins de 8 Français sur les 12 partants, tous ou presque débutants à ce niveau, mais Alizée Froment, leur responsable, voulait faire le point sur ses nouvelles troupes en ce début de saison qui n’offre pas un grand choix de concours en France. Cette grosse délégation a laissé Isabelle Judet, par laquelle ils ont eu l’honneur d’être jugés, un peu perplexe : « Les enfants sont plutôt assez en place, mais ils n’ont apparemment aucune idée de ce qu’est l’équitation juste, ne serait-ce que d’avoir son cheval au contact sur les deux rênes. On a l’impression qu’ils n’osent pas y toucher ». Malgré tout, les notes de ces néophytes se sont améliorées d’épreuve en épreuve et Lea Bonifay / Tim termine à une honorable 5ème place avec la moyenne de 69,500 juste devant Manon Desjardin / Italic des Landes à 69,208%.
Aucun Français dans les épreuves Juniors et Jeunes Cav. mais Charlotte Chalvignac représentait notre pays dans les épreuves Moins de 25. Elle termine sa RLM avec 65,083% avec Zilverster.

Comme nous l’avons déjà répété ces derniers jours, le 5* n’a pas attiré tous les meilleurs Français malgré sa superbe dotation (10 000 euros dans le Grand Prix, 20 000 dans le GPS et 70 000 dans la Freestyle), mais seulement les deux Serre, soucieux de ne pas faire avaler trop de kilomètres à leurs chevaux et de soutenir la belle initiative de Bernadette Brune. Si Anne-Sophie Serre n’a pas connu trop de réussite avec Loutano, mais il n’avait pas tourné depuis un an pour Arnaud en revanche, ces deux semaines auront signé une belle progression de son jeune et talentueux Lusitanien, Robinson de Lafont (neuf ans). Avec la volonté d’effectuer avant tout un travail technique sérieux sans risquer de perturber Robinson par une reprise en musique, Arnaud avait choisi de poursuivre en GPS, et bien lui en a pris, car le couple termine 2ème du GPS (70,627%) remporté par Inna Logutenkova / Don Gregorius. De quoi gagner des points dans la ranking mondiale, outre 4300 euros !!

Les trois meilleurs du GP 5* de samedi avaient choisi d’en découdre dans la Freestyle et il était difficile de dire si Patrick Kittel était assuré de la remporter, Ulla Salzgeber, rassurée lors du GP par ses sensations en piste avec Herzruf’s Erbe, semblant déterminée à jouer sa carte, et Valentina Truppa ayant toujours beaucoup de succès dans ses reprises en musique. Finalement, Patrick Kittel s'impose nettement avec Wattermill Scandic à 81.025 devant Valentina (Ermeo del Castegno ) à 78.800 et Ulla à 76,325%.
Ce World Dressage Master, que l’on avait connu en 2008 et 2009 à Cannes, est assurément un atout énorme pour Vidauban : « Avec le CDIO en début de semaine et la possibilité pour certains cavaliers de poursuivre vers Barcelone, ces deux semaines constituent un très bel événement, assure Camil Smeuders, concepteur de ce circuit de quatre étapes. Mais nous essayons d’en créer une cinquième dès cette année et notre projet est d’aller vers une dizaine d’étapes, toutes en extérieur normalement, sauf Malines. A Vidauban, nous avons signé pour trois ans ». Ce circuit, qui comprend aussi les épreuves Moins de 25 ans, « pour préparer les stars de demain », offre au meilleur cavalier du classement final sur toutes les épreuves la somme de 25 000 euros, à ajouter donc aux gains concours après concours. De quoi motiver pas mal de dresseurs  et attirer à Vidauban la crème mondiale. A défaut de Carl Hester, que l’on avait vu à plusieurs reprises, ici, la crème de cette année s’en félicite, que ce soit Patrick Kittel ou Ulla Salzgeber, venus pour la première fois, même si l’Allemande avait déjà eu l’occasion de faire monter une de ses élèves dans les Moins de 25 il y a deux ans et s’était promis de revenir monter elle-même. Quant à Valentina Truppa, elle est fidèle depuis quatre ans à Vidauban « car c’est près de chez moi et c’est vraiment un super concours ». Autres noms célèbres qui pourraient devenir fidèles à Vidauban, les Linsenhoff et Rath. Présente l’an dernier pour les épreuves poneys que montait la jeune Liselott-Marie Linsenhoff et qui a connu beaucoup plus de réussite cette année, la famille est venu cette fois avec huit chevaux. Des jeunes, qui permettent à Matthias Alexander Rath de gagner les 5 ans et les 6 ans (devant un Massa, Ultra Blue et Ludovic Martin), et les 7/9 ans avec Bretton Woods. La Suissesse et néanmoins épouse de Matthias participait, elle, au petit tour. Mais en 2015, il se peut que Matthias s’engage en grand tour avec, pourquoi pas, Totilas. L’ex étalon de Gal va mieux paraît-il et devrait reprendre la route des concours fin avril ou début mai.

Résultats ici

Photo d'archive

Marie-Hélène Merlin

Bucas
Couvertures pour chevaux
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr