Arnaud Serre : « Göteborg devient un objectif »

dimanche 25 juin 2017

  • imprimer

En terminant 16e de leur premier Grand Prix CDIO 5*, à Rotterdam (68,460%), Arnaud Serre et Ultrablue de Massa confirment leur potentiel et leur régularité alors qu’il ne s’agissait que du quatrième Grand Prix du couple. Le cavalier du sud de la France revient sur cette performance et ses projets à courts termes.

Arnaud Serre largeL

Scoopdyga

Arnaud Serre

L'Eperon : Rotterdam était la première participation d’Ultrablue de Massa en Coupe des nations. Que retenez-vous de cette expérience avec votre cheval de seulement neuf ans ?

Arnaud Serre : Je suis très satisfait de notre performance. Il confirme les notes obtenues sur le CDI 3* de Compiègne. Je l’ai monté pour décrocher un 68% car nous étions sur une Coupe des nations, je ne voulais pas prendre trop de risques. Il ne s’agissait que de notre troisième Grand Prix international et le quatrième au total. Il s’est très bien comporté, il est froid dans sa tête, il n’a pas été impressionné par l’environnement pourtant difficile du stade de Rotterdam, il était avec moi. Il n’y a pas eu de fautes mais j’ai perdu des points dans le pas dans lequel il est resté un peu tendu, c’est encore son point faible mais il a bien fait passage et piaffer. Il est arrivé en forme car il faut souligner le fait que nous avons parcouru 1200km pour rejoindre Rotterdam, ce n’est pas rien. Il faisait chaud mais il a répondu présent, il faut maintenant viser les 70% mais cela va venir, les points vont monter au fur et à mesure, à condition de ne pas faire de fautes.

Quels sont justement les points à travailler pour gagner des points? La Consolante aurait-elle été un bon entrainement ?

Il n’y a pas grand chose à changer je pense, il a une belle attitude, ce sont plus des demis points sur le piaffer, un reculé, des détails. Il n’a pas d’impasse même si le pas reste son point faible. A Rotterdam j’aurais pu demander plus d’expression dans le passage et il peut encore être plus relâché, que cela ait l’air facile. Il faut que les juges le voient plusieurs fois dans de bonnes conditions et les points monteront. Non la Consolante ne servait pas à grand chose pour l’avenir sportif du cheval. Il a fait un beau Grand Prix, cette épreuve sert lorsque l’on rencontre des difficultés sur l’épreuve initiale. Je pense qu’il y a plus d’intérêts à le travailler à la maison jusqu’à la prochaine sortie.

Vos bons résultats enregistrés rapidement vous font-ils de plus en plus penser aux championnats d’Europe de Göteborg, fin août ?

Il est certain que nous y pensons de plus en plus. Göteborg n’était pas l’objectif de l’année mais il le devient gentiment. Notre objectif était plus fixé sur les Jeux équestres mondiaux de l’année prochaine, aux Etats-Unis, pour Anne-Sophie (sa femme, NDLR) et moi, mais le cheval est plus mature que prévu donc on profite. Il va très bien, il est en progrès, je ne vais rien changer dans sa préparation. Le programme est si possible d’aller à Hickstead, qui serait une bonne étape de préparation en vue de Göteborg. 

Propos recueillis par Elodie Muller

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 80 Pascal Forabosco

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr