CDI 4* Hagen: Ludovic Henry : « On peut encore faire mieux »

samedi 25 avril 2015

  • imprimer

Organisé par le célèbre Ulrich Kassellmann, dans sa propriété de Hagen à deux pas de l’historique ville d’Osnabrück, le festival équestre Horses and Dreams invite un pays chaque année depuis une dizaine d’éditions. Ce dernier week-end d’avril 2015 se déroule sous les couleurs de l’Australie.

Ludovic Henry et After You largeL

Ludovic Henry et After You

En dressage, ce sont sans surprise les Allemands qui ont dominé les débats de ce CDI 4*, mais le Suédois Patrik Kittel a réussi à s’emparer d’un des deux Grands Prix et surtout les Français y ont fait bonne figure, en particulier Ludovic Henry, 7e hier du Grand Prix avec After You et seul qualifié tricolore pour le Grand Prix Spécial, où il est 9e.
« Hier Ludovic Henry a fait la meilleure reprise que je lui aie jamais vu faire, commente la Française Marietta Almasy, juge 4* des deux Grands Prix et présidente du jury du Spécial. After You est plus soudé qu’avant. Il prend des 8 dans tous les allongements, n’a pas de fautes et il semble croiser moins devant au passage ». « Le travail de construction de l’athlète de haut niveau mis en place par Jan Bemelmans depuis un an commence à porter ses fruits, ajoute son cavalier et propriétaire Ludovic Henry. Hier nous avons fait une sacrée performance (leur meilleure,  71,30%), mais en-dessous de 72 ou 74% en Grand Prix, on n’est pas grand-chose. Tous les mouvements peuvent être améliorés. Il faut continuer à travailler et After You le supporte très bien maintenant, car il est plus fort. Nous sommes en pleine phase de progression dans le passage et piaffer, où j’ai même eu des 9, et le retour des juges est positif : ils le trouvent expressif et élastique ». Ludovic Henry, qui a maintenant un deuxième cheval de Grand Prix, Westwind (alias Wise Guy en national), met aussi en avant ses nombreuses sorties à l’étranger depuis le mois de novembre au cours desquelles il a côtoyé et vu travailler tous les cavaliers qui sont à Hagen, et il ajoute : « Quand je m’entraînais avec Monica Theodorescu, elle me disait que la compétition, ça doit être comme le travail à la maison et c’est pourquoi il faut sortir. Bien sûr il faut que le cheval ne soit pas fragile, mais c’est aussi comme cela qu’ils deviennent plus endurants ». Cet ancien vétérinaire, qui a choisi de faire du dressage sa profession, termine 9e avec 69,96%  du Grand Prix Spécial que remportent Kristina Spehe et Desperados (82,05%) aussi largement que le Grand Prix, même si leurs notes ont déjà été plus hautes. Mais c’était là la première sortie en extérieur pour l’étalon (De Niro x Wolkenstein) qui est en période de monte, ce qui peut expliquer quelques fautes.

Trois autres Français en lice

Deux autres Français avaient couru hier le Grand Prix qualificatif pour le Spécial, qui réunissait un très beau plateau, mais ne s’étaient pas qualifiés puisqu’il fallait terminer dans les quinze premiers. « Lights et Alexandre Ayache ont gagné des points dans les piaffers et passage, mais il reste plein de petites choses à améliorer. Les appuyers sont un tout petit peu mieux, mais pas encore assez, précise Marietta Almasy. Quant à Amorak, il a perdu des points avec les juges de grands côtés, car il est un peu court devant. Il reste aussi encore un peu stressé sur l’ensemble de sa présentation, mais les piaffers par exemple sont en progrès ».
Quant à Bertrand Liégard qui, lui, avait opté pour le Grand Prix qualificatif pour la Freestyle qui se courait ce matin, il est passé sous la pluie et termine 19e avec 67,82. Marietta Almasy lui donne la meilleure note des cinq juges, car « je mets un peu plus de points aux piaffers qui sont sur place et il a une belle attitude », explique-t-elle. «D’ailleurs, je remarque que je mets plutôt moins de points que mes collègues lorsque les chevaux avancent dans leur piaffer », ce qui semble normal alors qu’il est fréquent de voir des 7 attribués à des piaffers qui avancent.  Comme presque toujours, tous les juges sont d’accord pour les meilleurs, « Desperados, c’est plein d’énergie, mais il manque un peu de sérénité et Déjà, la jument du Suédois Patrik Kittel (vainqueur du GP qualificatif pour la Freestyle dominicale), a pris de la force depuis l’année dernière où elle gagnait déjà ».

 Ingrid Klimke, 2e derrière Kittel

Mais même si elle ne la classe que 2e derrière le Suédois, comme ses collègues de cabane, le couple qui a emballé ce matin Marietta Almasy, c’est celui que forme la championne de concours complet Ingrid Klimke avec Dresden Mann : « C’est comme c’est écrit dans les livres ! Le cheval est toujours dans la bonne attitude du début à la fin, il a de bons passages et piaffers. Elle a déroulé une vraie belle reprise ».
Pour en revenir à la France, le concours est fini pour elle, puisque Stéphanie Brieussel, Alexandre Ayache et Bertrand Liégard ne participeront pas au Grand Prix de consolation dimanche matin, ce qui surprend un peu car les conditions sont excellentes, notamment les pistes « dont le sol souple favorise l’élasticité », précise M. Almasy . Pour Stéphanie Brieussel qui reconnaît « avoir fait beaucoup de fautes hier, mais Amorak était un peu plus calme et c’est déjà important de l’avoir disponible et serein », l’objectif est de montrer le plus possible de terrains différents à son cheval de manière à ce qu’il stresse de moins en moins, raison pour laquelle le couple participera au Grand Prix 3* de Saumur le vendredi 1er mai, d’autant que le cheval voyage super bien. Ils y retrouveront Ludovic Henry mais avec Wise Guy et plus d’une vingtaine de Français dont le couple Serre et pour la première fois en France, Karen Tebar avec son nouveau cheval, Don Luis.

Retrouvez tous les résultats en cliquant ici!

Marie-Hélène Merlin (par téléphone)

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr