CDI Vidauban: Le mistral, mauvais juge

samedi 02 mars 2013 - Vidauban (83)

  • imprimer

Les deux grandes vedettes du 1er mars se sont partagé les Grands Prix : à Carl Hester le premier et à Beatriz Ferrer Salat le second. La meilleure Française, Stéphanie Collomb, obtient une très belle 3e place dans ce second GP qualificatif pour le Spécial de dimanche, mais Catherine Henriquet a dû abandonner, le vent ayant eu raison des lices et de la sagesse toute neuve de Paradieszauber. D’autres ont fait de sévères contre-performances.

Hester/Escapado largeP

Hester/Escapado.Ph.PC

C’est la grosse déception de la journée : le grand alezan de Catherine Henriquet s’était légèrement énervé à plusieurs reprises pendant la détente, mais il était resté dans le travail,disponible. Et sur le carré, il a supporté le claquement des oriflammes, l’envol du chapeau qui rebondit deux-trois fois sur sa croupe, la chute de trois lices vite remises en place. Mais lorsqu‘un gros coup de vent a penché les pins et couché toutes celles de la largeur de A, c’en fut un peu trop pour lui qui attaquait les changements de pied au temps, d’autant que Catherine dut aussi subir un lapin sortant d’une cahute avec des protocoles en éventail.

Un grand gâchis

La présidente du jury, bien à l’abri dans une cabane en verre complètement fermée, n’a pas réagi, obligeant rapidement Alain Francqueville et Jan Bemelmans à conseiller à Catherine Henriquet d’abandonner, car sa moyenne ne pouvait qu’aller vers le médiocre alors que tout le début de reprise était très bien. En obstacle, quand le vent renverse les barres, l’épreuve est forcément arrêtée et le cavalier reprend son parcours quand tout est remonté. Pourquoi en dressage, la décision dépendrait-elle de la réactivité d’un juge ? Des années de patient travail, une heure de détente minutieuse qui devait mener à une bonne reprise comme l’a montré la première moitié, des frais importants engendrés pour ces concours (ici 480 euros d’engagement, 200 de box, 300 pour celui du cheval non compétiteur, le parking du camion, l’électricité, le trajet, l’hôtel et autres frais pour la cavalière et sa groom, sans compter les éventuels gains qui s’envolent et le cabinet médical qui ne tourne pas), et un coup de vent renvoie tous ces investissements au prochain concours. Ca frise la désinvolture !

D’autres cavaliers ont souffert de ce mistral qui a frigorifié tout le monde la journée durant - ce qui n’est rien - mais qui a aussi entraîné moult désobéissances et contre performances, chez les vieux comme chez les jeunes cavaliers.

Quelques heures après l’abandon de Paradieszauber, alors que le vent commençait à se calmer, même Carl Hester avec Dancers with Wolves a « dû faire très attention, car il était remonté comme une horloge ». Le vainqueur du petit tour ici même l’an dernier,tournait seulement son deuxième Grand Prix, après un national il y a deux semaines seulement. Tout n’est d’ailleurs pas rodé, Dancers ayant à peine passagé par exemple, ce qui a permis à Beatriz Ferrer Salat et son expérimenté Delgado de le devancer nettement (73,19 / 72,04) malgré une erreur de reprise. Et c’est donc Stéphanie Collomb qui suit ce trio à distance (68,61) grâce à « la régularité de ses passages/piaffers, à la qualité du contact issue de bases qui sont bonnes », analyse Jan Bemelmans.

Stéphanie, Alizée et Anne-Sophie

Très peu expérimentée en grand tour, Stéphanie Collomb progresse vite grâce au fait qu’elle a deux chevaux à ce niveau (Océane du Désert tournait dans l’autre Grand Prix), qu’elle est suivie (stage et assistance concours) par Dolf Keller et que son cheval, mis par Klaus Husenbeth, a une expérience certaine. Mais depuis les championnats de Saumur où le couple était apparu pour la première fois, les progrès sont plusque notables. Modeste, Stéphanie explique que « Riverdance est extrêmement agréable en concours alors qu’à la maison il est plutôt regardant ». Il y a le travail et l’application aussi. Un peu comme Claire Berland en juniors(voir Moncava).

Les deux autres meilleures Françaises, qui montaient elles dans le Grand Prix qualificatif pour la Libre de samedi (remporté par Carl Hester avec Fine Time, qui faisait aussi son premier Grand Prix international, devant Valentina Truppa et son vieux Chablis), sont Alizée Froment avec un Mistral du Coussoul en grands progrès et Anne-Sophie Serre qui présentait Loutano. Le premier a surtout péché au piaffer malgré ses origines ibériques, et le second, lui aussi en progression, essentiellement par un léger manque de perméabilité. Mais le premier «  a fait faitde très beaux zigzags et Alizée a monté une reprise très appliquée » et lesecond « fait très bien les exercices difficiles. La ligne générale estbonne », commentait Jan Bemelmans.

Ces trois cavalières ont été récompensées – avec prime à l’appui - lors du cocktail organisé conjointementpar la Fédération, le CRE Provence, CRE Côte d'Azur et l’organisateur à l’occasion de cette première étape du Dress Tour 2013 pour avoir réalisé le contrat minimum en CDI3* de 66% de moyenne.

La dernière reprise de la journée a permis de voir le Lusitanien, Robinson de la Font dans l’Inter II réservéeaux 8/10 ans. Plusieurs fautes suscitaient la déception d’Arnaud Serre, mais« ce cheval n’a que huit ans et montré des pirouettes, passages piaffers comme on n’en voit pas beaucoup, tempérait Jan Bemelmans. Il veut faire, mais il ne sait pas bien encore. Il ne faut surtout pas aller trop vite ».Bilan général de ce premier concours pour l’entraîneur national : Il y a du travail et cette année on a perdu tout celui de l’hiver avec un premier stage il y a quinze jours seulement, mais c’est l’année prochaine que nous devons être bien. Maintenant, il faut être calme. On ira aux championnats d’Europe avec une équipe, mais ils ne sont pas qualificatifs pour les championnats du monde ».

Marie-Hélène Merlin

Bucas
Couvertures pour chevaux
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr