CDI-W Lyon: Adelinde Cornelissen de justesse !

samedi 01 novembre 2014

  • imprimer

La Néerlandaise, déjà victorieuse hier dans le grand prix, réitère ce soir sur la reprise libre avec Jerich Parzival.

Lyon 2014-cornelissen largeL

PSV

Adelinde Cornelissen

Mais le couple n’a que très peu d’avance sur ses poursuivantes, les Allemandes Fabienne Lütkemeier et Ulla Salzgeber qui montent aussi sur le podium. Marc Boblet, meilleur Français, conserve sa douzième place du grand prix avec Noble Dream Concept Sol.

Un très beau plateau

Pour son 20ème anniversaire, Equita’Lyon pouvait se réjouir de réunir d’excellents couples sur cette deuxième étape coupe du monde de la saison 2014/2015. En effet, on retrouvait certains des meilleurs couples du moment, à l’instar de la gagnante, Adelinde Cornelissen, sur Jerich Parzival, récents troisièmes de la libre aux Jeux Equestres Mondiaux, et déjà plusieurs fois vainqueurs de la finale coupe du monde. « Nous avions un plateau de qualité, avec des couples de qualité et expérimentés, et c’était donc très ouvert » résumait Isabelle Judet, présidente du jury. Preuve en est, on retrouvait notamment deux autres Néerlandais avec Danielle Heijkoop et Hans Peter Minderhood, mais aussi du Suédois Patrik Kittel qui montait ici Deja, jument de dix ans qui a tous les atouts pour devenir une future grande. Kittel et la fille de Silvano (qui passait juste avant elle avec Dorothée Schneider, troisième Allemande au départ) terminent 5ème ici et sont à suivre, incontestablement.

Des résultats très serrés

Les nations fortes sont donc devant avec une Néerlandaise et deux Allemandes sur le podium, mais les scores sont serrés, et les classements des juges diffèrent. « Mais le résultat est cohérent et tout le monde pouvait entrer dans le top 3. Ces points de vue différents nous permettent de discuter et d’affiner nos jugements. » Les trois premières sont en effet dans le même point, avec des reprises très différentes, et des points forts qui varient selon les couples. « Parzival était un peu moins chaud qu’hier, mais on ne sait jamais trop ce qui peut se passer dans sa tête. Si ici le public est loin, il y a toujours des ombres, des fleurs, qu’il peut regarder. » Une reprise contrôlée donc, avec les plus grosses difficultés techniques. Presque étonnant donc que ses notes soient si proches de celles de ses poursuivantes, même si l’on accorde de la fluidité et une certaine fraîcheur à Fabienne Lütkemeier. « Je suis ravie de ce retour en indoor pour D’Agostino » disait elle tout sourire en fin de soirée. On lui reprochera néanmoins un manque certain d’activité des postérieurs dans les rassemblés.  En revanche, Ulla Salzgeber et Herzruf’s Erbe, malgré leur côté « métronome » déroulaient une reprise propre, mais sans émotion. 

Les Français plus loin derrière

Déçu de sa libre, Marc Boblet estimait que « sa jument était moins disponible qu’hier malgré les fautes commises lors du grand prix. On a sauvé les meubles et je n’ai pas pu monter les mouvements. C’est le premier indoor de la jument après une longue période en extérieur et il faut remettre quelques réglages en place.  »Quant à Ludovic Henry, pour sa première coupe du monde, il s’est qualifié pour cette libre de laquelle il termine quinzième avec After You, avouant avoir commis des fautes, mais satisfait du travail accompli. 

Le dressage a sa place en soirée 

Etape reconnue dans le circuit hivernal, on peut quand même regretter les horaires du grand prix de jeudi, démarré à 8heures du matin. « Les spectateurs munis de billets pouvaient quand même entrer » soulignait Sylvie Robert, organisatrice de l’événement. Mais plusieurs cavaliers regrettaient de devoir monter si tôt alors qu’ils participent à une étape coupe du monde, et que l’on retrouvait jeudi après midi des épreuves de saut d’obstacles d’un niveau amateur. Dommage pour le grand sport, même s’il y en a eu ce soir. 

Au classement de la coupe du monde, Adelinde Cornelissen est en tête ex æquo avec la jeune Danoise Agnete Kirk Thingaard, sixième ici avec Jojo Az, suite à une reprise sans aucune faute et très rythmée. 

Tous les résultats ici !

A Lyon, Mehdi Jedraoui

previous video
next video
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr