CDI-W Wellington : Laura Graves et Verdades confirment
vendredi 24 février 2017

Laura Graves et Verdades WEF 2017
Lauras Graves et Verdades © SusanJStickle

Déjà vainqueur de l'étape Coupe du monde de Wellington en janvier, puis gagnant du CDI5* il y a deux semaines, le couple Laura Graves/Verdades confirme sa bonne forme en remportant hier le Grand Prix du second CDI-W en Floride. Les Américains ont par ailleurs été particulièrement performants à domicile et ont trusté toutes les marches du podium.

Plus que la victoire, c'est la manière de gagner qui a ravi Laura Graves hier à l'Adequan Global Festival. La médaillée de bronze à Rio par équipe se réjouissait surtout de confirmer la bonne forme de Verdades en passant pour la deuxième fois la barre des 80% (80,240%) en épreuve Grand Prix, la première fois ayant eu lieu au même endroit il y a deux semaines à l'occasion d'un CDI 5*. "Notre reprise était tellement plus sûre que la dernière fois. Ca fait plaisir de voir que ce qui s'est passé dans le 5* n'était pas une chose qui n'arrive qu'une seule fois. C'est très excitant pour nous d'aller vers les grandes choses que nous avons prévues", déclarait la dresseuse américaine après sa victoire, avant de débriefer sa reprise. "Verdades était vraiment très disponible. J'étais contente de mes zigzags, j'ai l'impression d'avoir eu une belle amplitude. Je pense que nous avons manqué un peu d'énergie. Il faisait chaud et les organisateurs avaient quelques minutes de retard. Comme il ne dit jamais non, il a fait de son mieux".

Laura et son KWPN de 15 ans (dont vous pouvez revivre la reprise en vidéo ici ) n'ont pas été les seuls à réitérer les bonnes performances du CDI 5*. Comme il y'a deux semaines, la deuxième place du Grand Prix est revenue à Steffen Peters et Rosamunde (74.820%). Si le dresseur a mieux réussi à canaliser son énergique jument, il concède qu'il y a encore du travail, malgré de très belles choses : "J'avais encore un peu plus d'énergie que je ne le voulais, mais c'est tellement mieux qu'il y a deux semaines. Les allongements, les transitions piaffé-passage étaient meilleurs. Elle est amusante à monter, elle veut toujours y aller. La plupart du temps je dois lui dire "Hey attends, tu en fais trop!". Nous avons fait un gros pas en avant. Je pensais que la monter des tas de fois ici, sur cette piste, l'aiderait et cela a l'air de fonctionner". Steffen était également ravi de partager le podium avec ses coéquipières de Rio, avec lesquelles il partage d'ailleurs maintenant un tatouage. "Apparemment, nos tatouages ont fonctionné", plaisantait-il à ce sujet. 

Un autre membre de l'équipe médaillée de bronze au Brésil est ainsi monté sur le podium. Kasey Perry-Glass était associée à son olympique Goerklintgaards Doublet, et s'est emparée de la troisième place avec une note de 73.200%.

Les meilleurs du Grand Prix ont rendez-vous demain dans la Freestyle pour conclure cette étape américaine du circuit Coupe du monde.

Résultats et programme ici