CDI-W 's-Hertogenbosch : deux Français qualifiés pour la Libre
vendredi 10 mars 2017

Stéphanie Brieussel et Amorak
Stéphanie Brieussel et Amorak © Scoopdyga

Le Grand Prix du CDI-W de 's-Hertogenbosch a, sans surprise, été dominé par Isabell Werth et Emilio 107 (80 %) devant Hans-Peter Minderhood/Flirt Glock's et Jessica von Bredow-Werndl/Zaire-E ce vendredi après-midi. Respectivement 11e et 13e, les deux Français engagés, Stéphanie Brieussel et Ludovic Henry, se sont, eux, qualifiés pour la Libre de demain avec un enthousiasme palpable.

Réunis autour d'un capuccino dans un des bars qui bordent les nombreuses pistes de cet indoor très populaire aux Pays-Bas, Stéphanie Brieussel et Ludovic Henry décortiquent leurs reprises avec le sélectionneur national, Jan Bemelmans. Classés 11e et 13e avec Amorak (68,740 %) et After You (67,960 %), les deux dresseurs ont obtenu leur ticket pour la Libre programmée à 14 h 30 samedi. L'objectif est atteint. D'autant que leur participation s'est décidée tardivement. Ludovic, qui s'était cassé des côtes et déplacé le bassin lors d'une chute à l'entraînement avec Casanova S il y a quelques semaines, se remet juste en selle après avoir dû déclarer forfait à Amsterdam puis Neumunster. Et, suite à ses bonnes sensations en piste à Dortmund, Stéphanie a eu envie "de demander plus" à son délicat Amorak et Jan lui a décroché une place.

"Amorak est beaucoup plus concentré. A tel point qu'il manque même un peu d'expression maintenant ! Nous avons été un peu trop prudents en début de reprise. Comme il se détend, je peux désormais faire une détente plus dynamique, je peux davantage l'entreprendre. Il n'est pas habitué. Je dois désormais trouver le juste dosage en piste, mais on va bien finir par le trouver !" Des fautes aux changements de pieds aux deux temps et un passage timide leur ont notamment coûté cher. "Dans la Libre, je prendrai davantage de risque", annonce Stéphanie, le sourire aux lèvres. "Après l'épreuve, les juges m'ont dit qu'ils avaient aimé sa reprise mais qu'il était un peu endormi au début. Le couple continue de progresser", souligne Jan (voir son interview vidéo ici)

After You manquait quant à lui d'entraînement. "Nous n'avons pas fait de fautes, mais il y a eu du très haut et du très bas, résume Ludovic, qui ressent encore quelques douleurs malgré ses trois séances hebdomadaires chez le kiné. Nous avons obtenu des 8 au piaffer, au passage ou encore au zig-zag, mais à l'inverse des 5 aux pirouettes, au pas allongé ou encore lors d'un des appuyers que nous avons mal commencé. On essayera évidemment de faire mieux demain ! Je sens en tout cas le cheval en pleine forme." De bon augure pour la Libre et pour la saison extérieure qui va bientôt commencer avec un objectif commun pour ces deux couples : les championnats d'Europe, programmés fin août à Göteborg (Suède). 

Retrouves les résultats détaillés ici

(Images d'archive)