CDI3*  Deauville: A chaque jour sa Marseillaise

dimanche 27 juillet 2014 - Deauville (14)

  • imprimer

La reprise phare de ce samedi, la Freestyle, a vu un tir groupé australien en tête, avec cette fois une large victoire du géant Ronan et Kristy Oatley.

saumur legallais unique largeL

Les Garennes

Hélène Legallais avec Unique.

 Et le bon point du jour avec hymne national à la clef va à Hélène Legallais, vainqueur en Inter II des - de 25 ans avec Unique.

Une victoire nette pour cette cavalière de vingt-deux ans, élève de Dominique d’Esmé, que l’on connaît aussi pour ses Grands Prix jusqu’à fin 2013 avec son poney Mirano des Etisses, puisqu’elle devance de près de 2% la Néerlandaise  Hoeflake. Charlotte Chalvignac, vint-trois ans, terminant 4e avec Zilverster.

Du côté du petit tour, Julia Chevanne n’a pas renouvelé sa performance d’hier (victoire en S Georges), mais ça aurait pu ! si Swing de Hus avait bien voulu trotter après l’arrêt d’entrée plutôt que de reprendre le galop avec obstination et donc beaucoup de points perdus. Dommage, car sa détente pouvait donner bon espoir d’une nouvelle victoire et d’ailleurs le couple termine quand même 6e avec 67,02, l’Espagnole Beatriz Ferrer Salat gagnant avec Du Pré (Don Federico) et 69,92. Malgré une très forte présence à ce niveau (7 des 21 partants), les Néerlandais doivent céder les meilleures places aux USA et à la Belgique (Françoise Hologne-Joux et Warhol). 

La Freestyle pour l’Australie, Bernard Bosseaux, 5e 

En Grand tour, les Australiennes avaient choisi la Freestyle et ont eu raison puisqu’elles prennent les trois premières places, dans un ordre différent de celui du Grand Prix puisque Kristy Oatley, très loin hier (11e), devance Mary Hanna et Lyndal Oatley respectivement 2e et vainqueur hier. Bernard Bosseaux tire bien son épingle du jeu avec son jeune Acropolis, neuf ans, qui faisait là sa première Libre internationale, puisqu’il termine 5e (70,80%) après avoir fait impression dès son entrée aux changements au temps puis de jolies doubles pirouettes au galop ainsi que des piaffers en pirouettant pas tout à fait à 360°. Jean-Michel Roudier, juge en M, se félicitait d’avoir vu de belles choses et une équitation plaisante. Le jury, au 3/5 différent de celui du GP, a d’ailleurs travaillé un peu plus en harmonie qu’hier : il y a de grands écarts de points, mais beaucoup moins dans les classements respectifs des uns et des autres.

Pour le GP Spécial, qui commencera dimanche à 10h, le jury sera également différent de celui du GP. Aujourd’hui, suite au problème de toux de Riwera hier et à son traitement, Jessica Michel l’a ramenée au haras de Hus. Pour les sept autres la journée était plutôt calme côté sport avec un travail modéré à cheval. 

Les explications des responsables fédéraux

En revanche, les supputations continuaient d’aller bon train sur la future sélection des cinq ou six couples retenus pour Caen dont les quatre équipiers et les deux réservistes. La partie du staff fédéral encore présente aujourd’hui, Emmanuelle Schramm et Jan Bemelmans, semble avoir obtenu gain de cause auprès de Sophie Dubourg , la DTN, pour ne pas faire trop languir les cavaliers concernés. La sélection devrait tomber mardi ou mercredi au plus tard,  « cela dépend de la validation par la DTN puis par le président Lecomte. Nous avons fait une bonne réunion hier soir avec Sophie et Marina Caplain Saint-André, membre du bureau fédéral, et nous avons tous les éléments en main, constate Emmanuelle Schramm qui confirme que le véritable objectif est la qualification pour les JO 2016, l’an prochain lors des championnats d’Europe (11 au 20 juillet à Aix La Chapelle), et que les critères de choix seront la progression au cours de la saison, la stabilité et la santé des chevaux ». 

Bien évidemment pour les deux premiers critères, certains couples entrent plus dans les clous que d’autres. Et se pose alors la question d’Ehrendorf, arrivé dans la liste JO- JEM puis nominative après un premier concours au Test Event de Caen (23-24 juin) seulement. « Une sélection nécessite de tout poser, explique la DTN adjointe, et après les problèmes des uns et des autres nous n’avions plus que sept couples alors que nous pouvions – et devions par prudence - en mettre huit. Par ailleurs, même si les Jeux mondiaux ne sont pas un objectif en soi, il faut tout de même y faire une performance honorable ». Une intervention que complète Jan Bemelmans en précisant, pour que les choses soient claires, qu’ « en effet je connais bien Jurgen Arl  (propriétaire d’Ehrendorf et marchand de chevaux), avec lequel je travaille comme avec d’autres marchands, tels Kittel, Kasselmann, etc.. Jurgen m’a parlé de ce cheval, alors pourquoi ne pas l’essayer avec Alizée ». 

Mais le huitième n’aurait-il pas pu être Bertrand Liégard et Star Wars, revenu de blessure. « Non, c’était impossible, répondent en chœur les deux responsables, car il ne faisait encore que marcher il y a quinze jours et était démusclé. C’est pour préserver sa santé et donc son avenir sportif que nous avons refusé à Bertrand qu’il vienne ici ». 

« Après la publication des noms des équipiers et plus probablement de celui d’un réserviste plutôt que deux, Jan passera chez les cavaliers retenus pour assurer un suivi technique pendant ce petit mois qui nous sépare du stage de regroupement au Mans qui commencera le 18 août. Il y aura notamment un petit contrôle vétérinaire le lundi, nous partirons le mercredi à Caen et essaierons la piste le jeudi », détaille Emmanuelle Schramm. Espérons que d’ici là les esprits se seront calmés après les quelques dernières maladresses qui, dans une période d’extrême tension devant un événement si important pour tous, ne pouvaient qu’échauffer les esprits. C’est au moins le signe que tout le monde souhaite en découdre à Caen ! MHM

Marie Helene Merlin

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr