CDIO Aachen : Laura Graves devant Isabell Werth !!
samedi 22 juillet 2017

Laura Graves
Le sourire d'Isabelle Werth juste après le salut final © DR

Elle l'a fait ! Laura Graves venait à Aachen avec la ferme intention de battre Isabell Werth. Si la victoire lui a échappé dans le Grand Prix jeudi, ce samedi, c'est bien l'Américaine, en selle sur Verdades, qui a remporté le Grand Prix Spécial.

Sa deuxième place, derrière l'incroyable couple Werth/Weihegold Old, lors de la finale Coupe du monde à Omaha l'avait plus que motivée. Lorsqu'elle a su qu'elle serait à nouveau confrontée à la championne toute catégorie de la discipline lors du CDIO d'Aix-la-Chapelle, l'Américaine n'avait plus qu'une idée en tête : prendre sa revanche. Mais lors de la première épreuve, le Grand Prix qui s'est tenu jeudi, la victoire avait une nouvelle fois échappé à la cavalière de Verdades. Loin de se démonter, l'Américaine a attaqué le Grand Prix Spécial avec plus de motivation que jamais et ça a payé !

En entrant en piste, elle savait ce qu'elle avait à faire : battre les 81.059% qu'Isabelle Werth venait d'obtenir avec sa jument. La barre était haute, et la tâche semblait compliquée. Mais c'était sans compter sur le sang-froid et la combativité du couple d'outre-atlantique. Après le salut final, la moyenne tombe : avec 81.824%, c'est gagné pour l'Américaine !! "C'est la première fois que nous déroulions la reprise du Spécial depuis le début de la saison. Le niveau est tellement élevé ici à Aix-la-Chapelle... Le fait de gagner est tout simplement fantastique. Aujourd'hui, c'était notre journée !!", a déclaré, sur un nuage, la dresseuse. Loin d'être mauvaise joueuse, Isabell Werth a pris le temps de commenter en détails, les raisons de sa deuxième place : "C'était notre premier GPS depuis Rio, et Weihegold a été super. Malgré tout, la reprise d'aujourd'hui me montre qu'il faut encore qu'elle gagne un peu plus en sécurité et en confiance en vue des Europe de Göteborg. A certains moments, elle a été un peu hésitante, comme si elle ne savait pas exactement quoi faire. Mais rien de catastrophique. On sait maintenant sur quoi travailler, et évidemment, on fera tout pour s'imposer dans la Libre demain". Comme dans le Grand Prix, l'Allemand Sonke Rothenberger/Cosmo 59 complète le podium. 

Forte de deux cavaliers deux fois sur le podium, ainsi que des bons résultats de Dorothee Schneider/Sammy Davis Jr, tant dans le GP (7e) que dans le GPS (6e) et tandis que les deux scores d'Hubertus Schmidt/Imperio 3 étaient effacés , l'Allemagne s'empare logiquement de la Coupe des nations, devant les Etats-Unis et la Suède. Trois coupes des nations d'ores et déjà courues à Aix-la-Chapelle, et trois victoires allemandes. On finirait presque par croire au dicton : en tout cas cette année à Aix, c'est toujours l'Allemagne qui gagne. 

Les résultats ICI