CH-EU Herning Dress: Derniers préparatifs

mercredi 21 août 2013 - Herning (DAN)

  • imprimer

Après leur stage avec Jan Bemelmans, dans une écurie privée proche de Dusseldorf, les couples de l’équipe de France de dressage ont fait route samedi (Riwera/Jessica Michel et Karamel de Lauture/Claire Gosselin) et dimanche (Florentino/Karen Tebar et Noble Dream Concept Sol/Marc Boblet) vers Herning. Le premier remplaçant Arnaud Serre/Robinson de la Font est reparti lundi en Provence, la véto fédérale, Suzanne Bougard ayant trouvé les quatre chevaux titulaires en bonne forme (un médecin et un maréchal-ferrant sont également sur place pour les équipes de France), alors que Ludovic Henry, deuxième remplaçant avec After You, avait déjà quitté l’Allemagne en fin de semaine.

Helen Langehanenberg largeL

FEI

Helen Langehanenberg a la visite vétérinaire

Bonne surprise à l’arrivée au Parc des expositions où se trouve le stade de foot qui va provisoirement accueillir les chevaux (11000 places toutes vendues pour samedi et dimanche) : tous les Français de dressage et de saut d’obstacles sont dans la même écurie, la n° 3, ce qui peut incontestablement renforcer l’esprit d’équipe favorable à la compétition. En revanche, les cavaliers de para dressage (Samuel CATEL/Sable, José LETARTRE/Warina, Anne Frédérique ROYON/J'Adore, Thibault STOCLIN/Nice Guy et Vladimir VINCHON/Bo VB) sont dans une autre écurie, mais sont en contact avec leurs compatriotes. Assez bonne ambiance donc qui aura consolé les para d’une mésaventure toujours désagréable surtout dans le cadre d’une telle compétition : six « voyageurs » dont le chef d’équipe para, Jean-Claude Leterrier, n’avaient pas leurs bagages à l’arrivée de leur avion, malgré des trajets différents, les uns via Amsterdam, les autres via Francfort. « C’est 100% d’échec ! », constatait Jean-Claude Leterrier.

Découvrir les terrains

Si faire écurie commune est plutôt sympathique, en revanche, rien n’était encore réellement finalisé dimanche et les tracteurs s’activaient à toute vitesse dans cette grande enceinte sans âme, raconte Jessica Michel, un peu déçue du cadre, elle qui a commencé sa carrière en grands championnats par les Jeux olympiques. Dimanche, les cavaliers ont donc fait balade ou travail très léger. Lundi matin, entre 6h et 13h, ils ont eu accès à la piste de compétition installée dans le stade pour que les chevaux puissent s’habituer au site. Chacun a travaillé avec son entraîneur : Karen Tebar avec Hubertus graf von Zedtwitz, Claire Gosselin avec Christophe Saux. Pour Jessica Michel, cette séance se tenait l’après-midi, à l’arrivée de Hans Heinrich Meyer zu Strohen. Quant à Marc Boblet, c’était avec Jan Bemelmans qui supervise l’ensemble de la préparation technique. Le chef d’équipe Alain Francqueville, n’est, lui, jamais bien loin : en relation constante, comme à son habitude depuis dix ans, avec les cavaliers, il leur transmet un maximum d’informations pour que tout se passe au mieux. Il assure d’ailleurs que tout le monde, cavaliers, grooms et entraîneurs, fera son maximum pour la réussite de ces championnats : « C'est une chance pour tous de pouvoir y participer et d'être présents aux côtés des meilleurs couples mondiaux ».

Visite veto sans problème

Ce mardi matin, les Français pouvaient évoluer sur la piste dans sa configuration définitive (notamment avec les sept cabanes de juges) entre 8h45 et 9h10 (chaque nation, suivant un ordre alphabétique, bénéficie de la même possibilité), en parallèle de la visite véto, programmée pour eux à 11h40 (aucun des 65 chevaux engagés n’y a été recalé). Mais ils pouvaient aussi travailler sur une des trois pistes de détente, dont les 10 minutes où le concurrent à passer sera seul, et le rectangle précédent où ils seront deux
Le tirage au sort pour l’ordre des nations dans la compétition (quatorze en équipe et quelques individuels) a suivi la visite vétérinaire : la France partira en 11e position, ce qui fera passer Marc Boblet (Noble Dream Concept Sol) à 13h22 jeudi  derrière… Helen Langehanenberg, l’Allemagne ayant tiré le n°10 ! Quant à Claire Gosselin (Karamel de Lauture), qui s’est reposée cet après-midi des longs déplacements qu’elle a assurés seule avec Karamel, elle partira demain mercredi à 16h42 derrière une individuelle polonaise, et Karen Tebar à 19h24 derrière Isabell Werth. Jessica Michel passera, elle, à 9h49 jeudi matin.

Les incontournables réunions

Mais les cavaliers n’en avaient pas encore fini avec cette dernière journée sans compétition, puisqu’ils étaient tous conviés - saut, para-équestre et dressage – à 19h30 à la soirée officielle de la FEI après avoir déjà eu une réunion au cours de laquelle il leur a été conseillé de faire bien attention à ce qu’il n’y ait aucun problème, car des associations de protection animale, très actives dans le pays et plutôt anti-dressage académique, veillent au grain.
Si la France ne connaît pas une de ces mésaventures ou malchances dont elle est assez coutumière, elle pourrait finir 7e ou 8e derrière (par ordre alphabétique) Allemagne, Autriche, Danemark, Grande-Bretagne, Pays-Bas, Suède. Plus prudent, le chef d’équipe la situe parmi les nations qui, avec une moyenne d’environ 68% au fil de la saison, peuvent finir entre 8 et 12e.
Réponse jeudi vers 13h30. Et, nous saurons aussi à ce moment-là combien de nos équipiers les juges auront qualifiés parmi les 30 concurrents retenus pour le Grand Prix Spécial, première étape individuelle.

Deux juges françaises dans les cabanes

Parmi ces juges, une Française très demandée cette année, Isabelle Judet, puisqu’elle officiait déjà aux championnats d’Europe juniors et Jeunes Cav. de Compiègne, ainsi qu’en 6 ans aux championnats du monde des Jeunes chevaux à Verden au début de ce mois. Une autre juge française sera en cabane dès demain matin pour la première épreuve para-équestre, Anne Prain. Elle aura quasiment autant de couples à évaluer, 62, soit 12 nations et quelques individuels.

Marie Hèlène-Merlin

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr