CPEDI 3* Genemuiden : déplacement positif mais qualification difficile !
lundi 25 janvier 2016

CPEDI 3* Genemuiden- Léa Sanchez
Léa Sanchez © Institut français du cheval et de l'équitation

L'équipe de France de para-dressage était partie ce week-end chercher sa qualification à Genemuiden. Si le week-end a plutôt souri aux Tricolores, le billet pour les JO de Rio n'est pas encore acquis.

Deuxièmes de la Coupe des nations, les quatre pilotes de l'équipe de France engagés sur le CPEDI 3* Genemuiden ont continuer de briller sur la RLM. Léa Sanchez et Rhapsodie*ENE-HN décrochent la bonne moyenne de 71.750% en grade Ia, et prend la deuxième place juste derrière la Finlandaise Katja Marjalainen et High Flow (72.162%). " Léa a vraiment confirmé ses progrès ! Et elle récolte ses meilleures moyennes ! " affirmait Philippe Célérier.

En Grade Ib, Céline Gerny prend elle aussi une belle deuxième place avec Flint et une note de 71.417%. "Céline a réalisé trois prestations plus que correctes et confirme que le cheval est vraiment très, très bien" analyse le le sélectionneur et entraîneur du para-dressage. C'est la Néerlandaise Nicole den Dulk sur WAllace qui a dominé largeent ce grade avec une note de 77.917%. La Finlandaise Jaana Kivimiäki sur Bellilene est 3e (68.167%).

" José Letartre a besoin d'encore un peu de temps pour former un couple avec Swing Royal*ENE-HN " expliquait encore le capitaine de la Garde Républicaine. Sur sa RLM, en grade III, le Francilien prend la 5e place avec 70.162%. "Le cheval est délicat mais le regard des juges est bon, il faut juste que le couple prenne encore de l’expérience. " La catégorie est remportée par la Danois Susanne Sunesen avec Thy's Que Faire (78.833%), devant la Néerlandaise Lotte Krijnsen/Rosenstolz (75.750%) et la Sud-Africaine Philippa Johnson/Verdi (73.083%).

En Grade IV,  Nathalie Bizet sortait pour la première fois sa jument Allisca en international. Et l'essai a été transformé puisque la Française décroche la bonne moyenne de 68.250% dans la RLM. "La jument a montré un vrai potentiel mais elle est encore un peu verte. C'est cependant de très bon augure pour la suite et nous avons confirmation que c'est vraiment un couple qui peut compter pour l'équipe ! La piste n'était en plus pas facile a monté avec le club house d'un côté du rectangle et les boxes de l'autre. C'est vraiment un déplacement positif pour résumer ! " Le Néerlandais Frank Hosmar s'est imposé sur Aphaville (81.083%) dans cette catégorie, devant la Danoise Camilla Christensen/Delight (73.917%) et la Russe Natalya Zharoronkavoa/Typhoon (69.667%).

Malheureusement, malgré les bonnes performances de l'équipe de France, le billet pour Rio est loin d'être acquis, et "à priori, nous ne sommes pas qualifiés en équipe. Il aurait fallu encore quelques points plus dans les moyennes. Mais nous aurons la confirmation dans un mois. Cependant, il reste encore à attendre les Ranking et nous pouvons encore espérer avoir trois places en individuel. Si nous en avons une en grade Ia, une en grade III, et un autre en grade IV, nous pouvons engager une équipe sur place ! " espère encore Philippe Célérier. Reste donc à croiser les doigts, puisque " les qualifications se terminent fin janvier !"