Ch-EU Aix: Charlotte a eu chaud !

dimanche 16 août 2015

  • imprimer

La dernière épreuve de ces championnats d’Europe a enregistré la bonne 10e place de Karen Tebar. Une surprise ! Une autre fut la montée en puissance de l’Espagnole Beatriz Ferrer Salat, en bronze aujourd’hui avec Delgado. Et nous sommes passés tout près d’une troisième surprise avec la montée en puissance de l’Allemande Kristina Sprehe, qui termine en argent avec Desperados à seulement 0,25 point du couple vedette Valegro et Charlotte Dujardin.

Aix 2015-Charlotte Dujardin et Valegro largeL

Scoopdyga

Aix 2015-Kristina Bröring-Sprehe associée au magnifique Desperados FRH largeP

Scoopdyga

Aix 2015- Beatriz Ferrer-Salat et Delgado largeP

Scoopdyga

Charlotte Dujardin et Valegro

Kristina Bröring-Sprehe et Desperados FRH

Beatriz Ferrer-Salat et Delgado

previous video next video

La détermination qu’affichait la multimédaillée Britannique hier, que ce soit en entrant dans le grand stade de la Soers pour le Grand Prix Spécial ou après sa médaille d’or, avait laissé penser qu’il en serait de même aujourd’hui. Et ce devait être le cas, mais les premiers allongements du trot furent moins convaincants que ce qu’ils le peuvent et la Libre, quoique belle, ne marqua pas une vraie différence avec celle de la médaillée d’argent d’hier, Kristina Sprehe. Avant l’affichage des notes, l’incertitude était totale. Et pour cause : 88,982 alors que Desperados avait 88,875.
La note de Charlotte Dujardin et Valegro sera finalement revue à la hausse à 89,054, soit 0,25 point de plus. Et ceci malgré de nombreux 10 (15 sur les figures), alors que Kristina Sprehe n’en a que 2. Rien d’étonnant donc à ce que sa reprise ait donné une impression de plus grande homogénéité, d’autant que l’harmonie du couple est au moins aussi grande que celle du couple britannique ainsi que la fluidité de l’exécution.  La jeune Allemande décroche ainsi sa troisième médaille individuelle en championnat, et non la deuxième, puisqu’elle était en bronze lors du Spécial des Jeux mondiaux à Caen l’an dernier.
Harmonie et fluidité sont aussi les caractéristiques du couple espagnol, celui dont nous avons préféré la chorégraphie et surtout la musique - sur les trois du podium - « spécialement composée par un ami pour Delgado, précisera Beatriz (voir interview) qui a, elle, imaginé la chorégraphie. C’est ça l’avenir pour la Libre en musique », le sur mesure. Une réelle évolution pour les chorégraphies serait bienvenue, car retrouver trop souvent les mêmes dessins d’un concurrent à l’autre a quelque chose de lassant. Surtout quand la musique n’est pas bonne, ce qui est encore trop fréquemment le cas.

Karen et Don Luis, 10e

Derrière ce trio de médaillées, nous retiendrons bien sûr la belle prestation de Karen et Don Luis. Pourtant cette qualification pour l’épreuve finale, que la qualité du Grand Prix Spécial laissait présager, n’était pas prévue et Karen a dû rapidement mettre au point une Libre sur une musique datant de 2002 et conçue pour Castello l’Ami ! (voir interview en cliquant ici!). Bien sûr, tout n’était pas parfait comme elle le dit elle-même, mais heureusement les juges ne s’en sont pas trop rendu compte, tellement la cavalière a monté avec doigté. Mais ça, en revanche, qui devrait probablement se retrouver dans la note d’ensemble « harmonie du cavalier et du cheval » n’a pas été particulièrement bien noté puisqu’aucun juge ne dépasse le 7,5 dans cette case et que l’un d’entre eux est même à 6,5. Le couple français gagne ses points maxi, aujourd’hui encore, dans les piaffers/passages/transitions et en perd dans les changements de pied où il commet deux petites fautes.
Mais le parcours européen de ce couple encore jeune (formé il y a un an), qui termine 10e de ce Grand Prix Freestyle, laisse les meilleurs espoirs pour la suite. Don Luis prend ainsi dignement la succession de la fameuse Falada qui avait terminé 11e aux championnats d’Europe de Hagen en 2005.
Comme toujours, même si la surprise n’est plus là, le test de la Suédoise Tinne Wilhelmson sur l’Opéra des Who « Tommy » était particulièrement harmonieux, mais elle reste 6e derrière deux poids lourds : le médaillé de bronze d’hier, Hans Peter Minderhoud qui a fait une reprise assez ordinaire et Isabell Werth, 4e avec 82,482, soit très près du podium. Don Johnson était plus énergique et réussissait quelques belles difficultés ce qui permettait à Isabell Werth de sortir tout sourire.
A la 12e place se trouve la jeune Espagnole Morgan Barbançon. Avec la même note que le Néerlandais van der Meer (74,37). Painted Black a fait un beau championnat d’Europe et termine ainsi sa carrière avec les honneurs, comme le signalait sa cavalière à l’issue des épreuves.

Deux forfaits tardifs

Heureusement qu’elle n’a pas décidé de lui épargner ce dernier effort, car le GP Freestyle n’enregistra finalement que 13 partants, ce qui est fort dommage tant pour les spectateurs qui subirent des interruptions un peu longues que pour les cavaliers qui préparent ce genre d’échéance toute l’année. La Britannique Fiona Bigwood renonça pour problème de dos de sa jument. Et l’on peut supposer que la Danoise Anna Kasprzak préféra ne pas s’imposer encore cette épreuve. Elle avait reçu un coup de pied de son cheval dans la poitrine lors de l’inspection vétérinaire. Comme il n‘y avait pas de fracture, elle put faire l’épreuve par équipe malgré la douleur, puis aussi le Grand Prix Spécial.
L’organisateur Frank Kempermann regrettait que les cavaliers qui auraient ainsi pu entrer dans la Libre ne l’aient pas fait, car il était trop tard pour préparer sérieusement une telle finale. Ce fut le cas de la Suisse Marcela Krinke, comme nous le disions hier, mais aussi, à sa suite, de la jeune Belge Jorinde Verwimp, 17e avec Tiamo.

A noter que demain la présidente du jury et présidente de ce Grand Prix Freestyle, l’Allemande Katrina Wüst, livrera ses impressions sur l’ensemble de la compétition devant la caméra de Solène Lavenu. Arthur Sandre, groom de Badinda Altena, parlera lui de ces championnats d’Europe vus de l’intérieur.

Retrouvez tous les résultats détaillés en cliquant ici!

Sur place, Marie -Hélène Merlin

previous video
next video
Horse Telex
La base de données du cheval
Bucas
Couvertures pour chevaux
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr