Ch-Eu Jeunes : Domination allemande en dressage
jeudi 12 juillet 2018

podium championnat d'europe jeunes cavaliers dressage 2018
Les jeunes cavaliers de dressage allemands s'emparent de l'or européen devant les Pays-Bas et la Suède © Béatrice Fletcher

Dès 8h ce matin, les jeunes cavaliers de dressage se lançaient à l’assaut de leur médaille par équipes sur la carrière du Spring Garden, tandis que les complétistes débutaient le test de dressage sur le Petit Parquet.

Ce matin dès huit heures, les juges (Jean-Michel Roudier, Christoph Umbach (LUX), Magnus Ringmark (SWE), Elizabeth Mc Mullen (CAN) et Jo Graham (GBR) ) étaient en place pour accueillir la seconde et dernière partie de la compétition de dressage par équipes des Jeunes Cavaliers. 14 équipes étaient en lice. 

Sans très grande surprise, l’équipe d’Allemagne, composée de Paulina Holzknecht/Wells Fargo, Semmieke Rothenberger/Geisha, Lia Welschof/ Don Windsor et Alexa Westendarp/Four Seasons affirment leur domination en s’adjugeant la médaille d’or avec un score global de 222,529, trois des quatre coéquipières, toutes notées au-delà de 70%,  étant placées dans le quatuor de tête de l’épreuve. La chef d’équipe Maria Schierhölter-Otte se disait enchantée de ce résultat. L’entraîneur Hans Heinrich Meyer Zu Strohe, bien connu des cavaliers français, était lui aussi ravi. « Nous sommes plus que contents. C’est toujours beaucoup de travail pour tout le monde d’amener des cavaliers à ce niveau. Elles ont toutes fait une super prestation. J’ai eu très peur avec la dernière cavalière, Semmieke, car tout se passait formidablement bien, et vers la fin de la reprise, elle a dû encaisser deux petites fautes. Quand on gagne, on est toujours très content, en plus il fait un temps idéal, l’organisation est excellente, tout va bien. »  

La médaille d’argent revient aux Pays Bas, grâce notamment à Esmee Donkers, (20 ans, élève de Tineke Bartel), associée à Chaina, qui déroule la meilleure reprise du jour avec un score de 77,265%, tandis que Febe van Zwambagt/ FS Las Vegas sort de la carrière avec une moyenne de 72,588%, Laura Quint et Edison obtiennent 71,559%, et Diana Van de Bovenkamp/Evita Ronia sont évaluées à 70.882 %, soit un total de 221,410%. Alex van Silfhout, le chef d’équipe, affichait lui aussi un large sourire. « Esmee a fait un boulot exceptionnel, elle n’a rien lâché, les trois autres ont aussi déroulé une très belle reprise, mais malheureusement elles ont commis une petite faute ici et là. Nous sommes très près des allemands, l’année prochaine nous allons tout faire pour décrocher l’or. Toutes les cavalières avaient déjà couru une épreuve par équipes. »  

Le bronze est pour l’équipe de Suède, pour le plus grand plaisir de la chef d’équipe Tina Due Boje et se dit ravie de ses cavalières Ebba Kjellberg, Evelina Söderström, Sofie Andersson et Lina Dolk, qui affichent un score final de 212,792%. « Deux de nos cavalières couraient en junior l’année dernière. Trois d’entre elles sont encore étudiantes, l’une est déjà professionnelle. En Suède, le dressage est moins populaire que le saut d’obstacles, mais nous avons de très nombreux cavaliers dans les centres équestres. »  

L’équipe de France se classe en 7ème position de ce championnat avec un total de 208,175%, grâce aux prestation tout à fait honorables de Eugénie Burban/ Little Rock, Camille Boireau/ Delon von Gunne, Mado Pinto encore junior mais surclassée pour l’occasion en selle sur Rafale du Cossoul de la Gesse, et Capucine Noël, meilleure cavalière de l’équipe aux commandes de Soleil Noir vom Rosenhof, un entier Hannovrien de 12 ans, qui termine à la 12ème place de la compétition grâce à une moyenne de 70,500% malgré deux petites fautes. 

Les résultats ICI