Ch EuPara-dressage : La Grande-Bretagne sans surprise

samedi 19 septembre 2015

  • imprimer

Samedi 19 septembre 2015 les bookmakers britanniques auraient pu proposer des chances de gains sur les Britanniques à tous les coups. Une nouvelle fois les Britanniques ont récolté l’or par équipe à l’occasion des championnats d’Europe organisés pour la première fois en France, au PIC de Deauville.

para deauville 15- Céline Gerny largeL

Claude Bigeon

para deauville 15- Anne-Frederique Royon  largeL

Claude Bigeon

para deauville 15- Nathalie Bizet largeL

Claude Bigeon

para deauville 15- Le podium par éuipe des championnats d'Europe de Deauville largeL

Claude Bigeon

Céline Gerny et Flint

Anne-Frederique Royon

Nathalie Bizet

Le podium par équipes des championnats d'Europe de Deauville

previous video next video

Depuis la création de ces championnats européens en 2009 les Britanniques trustent les médailles d’or. L’édition normande n’a donc pas fait exception à cette suprématie. Les Pays-Bas montent sur la deuxième marche et les Allemands récoltent le bronze. Et les Français sont encore loin à la neuvième place. « On avance, on construit, mais on espérait une huitième place, lance Fanny Delaval, la chef d’équipe des tricolores. On aurait pu avoir plus de points, je suis déçue des moyennes. Nous construisons. Il fallait refaire les fondations. »

Sur les six couples tricolores engagés finalement trois repartent pour la libre au soir des podiums individuels des reprises imposées, Nathalie Bizet/Odate FJ (Equis Onassis) (grade IV), Anne-Frédérique Royon/J’Adore et Céline Gerny/Flint toutes les deux en grade Ib. « J’ai fait une faute inopinée en fin de première diagonale au galop moyen, le cheval s’est désuni, j’ai eu un problème lors du ferme à ferme, » explique Nathalie Bizet alors assez désabusée après sa reprise. Elle obtient 66,31% et une 8e place dans le Grade IV qui est remporté par le Néerlandais Frank Hosman/Alphaville Nop avec 73,52%.

Le Grade Ib remporté par l’Autrichien Pepo Puch/Fine Feeling S avec 74,55% permet à deux couples tricolores de poursuivre la compétition pour l’ultime épreuve la libre. Elles se suivent toutes les deux au classement. Céline Gerny est 6e avec Flint le cheval de Louise Studer avec 68,48%. « Je vise toujours le 70%, avec 68,48% je suis dans mes notes, commente Céline Gerny. Hier Flint n’était pas assez concentré et réactif. Aujourd’hui il était mieux mais il était plus regardant et flottant au trot. Toutefois il était agréable à monter. Je pense que la reprise était propre. Pour la libre je vais m’éclater. » Septième, Anne Frédérique Royon s’est remise du gadin de la veille avant d’entrer en piste. « Aujourd’hui je pensais être à 72, 73% en début de reprise et puis j’ai eu un problème avec J’Adore qui mettait la langue sur le côté. Cela m’a pas mal pénalisé. »

En Grade Ia c’est la Britannique Sophie Christiansen qui remporte l’or avec Athene Lindebjers 79,56% dans une catégorie où aucun Français n’était engagé. Ni en Grade II où c’est encore un Néerlandais qui s’impose, Rixt Vander Horst/Uniek Nop avec 75,54%.

C’est dans le Grade III que les Bleus étaient les plus nombreux. La catégorie est remportée par l’Allemande Hannelore Brenner/Women of The World 72,73%. Le meilleur Français a été José Le Tartre avec sa nouvelle monture Ronan Keating ENE HN  avec une sixième place 68,22%. Mais au cumul des deux épreuves qui permettent la qualification pour la Libre, José est juste à la porte. « Je pensais au moins être à 69%. Le cheval a joué le jeu. Hier j’ai quatre fautes, mais aujourd’hui à part le reculer, le reste était ok. Aujourd’hui je ne fais qu’une faute et j’ai un cheval plus tonique, plus dans le truc. Au cumul je suis huitième et je rate la qualification pour la libre d’une place. » Samuel Catel/Mogador de Valange avec 66,48%est dixième. « Hier j’ai eu des choses à améliorer avec des problèmes d’attitude au pas et au trot et un manque d’activité dans les transitions. Aujourd’hui tout était ok, très tonique, bien dessiné. D’habitude je suis entre 64 et 65%. Alors avec 66,48 c’est mon meilleur concours de la saison. » A la douzième place avec 65,92%, Louise Studer avec Swing Royal ENE HN était très émue en sortie de piste. Déçue par sa prestation. « J’ai eu des problèmes de jeunesse, lance Louise Studer. Je ne suis pas dans les objectifs. Mais cet hiver on va travailler pour préparer 2016. »

Dimanche place aux libres (pour les titres individuels sur la libre) qui se dérouleront en parallèle à l’extérieur et dans le manège du Pôle international du cheval de Deauville toute la matinée à partir de 9h.

Claude Bigeon

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr