Fanny Delaval : "On a encore beaucoup de travail avant Deauville"

jeudi 09 juillet 2015

  • imprimer

Les dresseurs paraéquestres entrent dans la dernière ligne droite en vue du championnat d’Europe à Deauville du 16 au 20 septembre. Les concours internationaux de « préparation » sont à présent courus… Qui composera la sélection tricolore, quels sont les espoirs de l’équipe… ? Cavadeos fait le point avec la chef d’équipe, Fanny Delaval.

Céline  Gerny & Flint, Grade Ib, Louise Studer (c)FFE photos largeL

FFE photos

Céline Gerny & Flint, Grade Ib, et Louise Studer

Vous rentrez du CPEDI*** de Überherrn en Allemagne, c’était le dernier international *** de la saison avant les européens, quelques mots sur les résultats de cette ultime compétition ?
Fanny Delaval :  "Le bilan est mitigé à vrai dire. Le résultat par équipe n’est pas bon.  Ronan Keating*ENE-HN (monture de José Letartre) par exemple, n’a pas été sage du tout, il a plutôt joué les "Zorro", enfin "Tornado" qu’autre chose… José n’a rien à se reprocher, mais évidemment c’était compliqué. Céline Gerny et Flint on eu du mal à s’enclencher mais les juges adorent le cheval, il y a donc du positif.  La nouvelle monture de Louise Studer, Swing Royal *ENE-HN  plaît également énormément, même si Louise a fait quelques fautes sur la première reprise, sa RLM a remporté un  magnifique  succès puisqu’elle est deuxième avec une note de plus de 75%. Je pense qu’on a là une vraie cartouche. Nathalie Bizet et Anne-Frédérique Royon ont, de leur  côté, montré une belle régularité et de belles choses.

Comment va maintenant se passer la sélection des cavaliers pour Deauville ?
Fanny Delaval : "Nous allons organiser un stage à la Garde républicaine fin juillet début août pour travailler avec Alain Franqueville. Nous allons  travailler  à partir des vidéos et protocoles de l’ensemble de la saison.  Les 7 cavaliers  du groupe 1 seront conviés, il s’agit en grade 1 d’Anne Frédérique Royon et Céline Gerny , en grade 3 de José Letartre, Vladimir Vinchon, Louise Studer et Samuel Catel et en grade 4 de Nathalie Bizet. La sélection pour Deauville  sera annoncée mi août, elle sera composée de 5 cavaliers minimum, mais peut être davantage car nous pouvons aller jusqu’à 7 représentants tricolores. "

Dans quel état d’esprit vous trouvez vous à 2 mois de cette échéance européenne ?
Fanny Delaval : "On a encore beaucoup de travail, il faut garder les manches retroussées, mais j’ai vraiment l’impression que la rigueur et les méthodes de travail de cette saison portent leurs fruits. Je garde aussi notamment en mémoire les très bonnes performances du CPEDI*** de Mulhouse qui nous ont apportées de la confiance ; Et puis, l’état d’esprit au sein du groupe est excellent, beaucoup de solidarité entre les cavaliers, une ambiance tout à fait chaleureuse… ce sont des éléments importants pour réussir."

Photo d'archive

Propos recueillis par Laetitia Bernard

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr