France : essai presque transformé

dimanche 08 mars 2015

  • imprimer

Joie et congratulations dans le camp français en cet fin d’après midi toujours ensoleillée mais frisquette à l’issue de la deuxième épreuve de la Coupe des Nations : 3e hier après le Grand Prix, les Français ont doublé les Néerlandais et finissent sur la deuxième marche du podium.

vidauban cdio podium largeL

Domaine Equestre des Grands pins

Le podium du CDIO

Et comme un bonheur ne vient jamais seul, Alexandre Ayache a fait résonner la Marseillaise avec Grandiosa et Charlotte Chalvignac finit bonne 3e en GP-de 25.
Trois podiums, c’est bien. La victoire de Grandiosa (Stedinger) dans le premier Grand Prix des 8/10 ans de sa toute jeune carrière confirme sa  2e place d’hier et satisfait son propriétaire Jean-François Vesin. Quelques heures plus tard ce dernier doublera la mise avec la « 3e place de sa compagne Charlotte Chalvignac avec Zilverster en moins de 25 ans et la triplera avec la 7e place de Lights of Londonderry, dont il partage la propriété avec A. Ayache, dans le GPS du CDIO, sublimée par la 2e place en équipe. Dans cette deuxième épreuve, Sarah Casanova a assuré son rôle comme hier, mais Ulan a davantage discuté le contact ce qui a empêché les notes de monter grâce aux passages-piaffers comme l’avait espéré sa cavalière. Deuxième à passer, Stéphanie Brieussel montait un Amorak « beaucoup plus disponible qu’hier et j’ai vraiment eu de bonnes sensations, mais je m’en veux terriblement d’avoir fait cette erreur. Ca ne m’arrive jamais ! » Après les deux premiers piaffers, qui s’étaient bien passés moyennant le choix d’avancer un peu plus, l’expérimentée cavalière de l’Isle Adam a fait une erreur dans le début du galop. Heureusement, cela n’a eu aucune incidence sur son classement (8e avec 68,45) ni sur celui de l’équipe. Mais il faudra attendre encore pour passer les 70% en international. Le week-end prochain peut-être dans le 5*.

Bertrand Liégard, meilleur Français
En revanche, celui qui les a passés, c’est Bertrand Liégard : 71,33 % avec Star Wars et une belle 3e place, malgré un très mauvais arrêt en début de reprise, corrigé figure après figure grâce notamment à de très bons passages, un bon travail au galop cependant entaché d’une faute aux 1 temps, et une belle dernière ligne. Très flegmatique, le cavalier constatait avec calme après la remise des prix que ce n’était pas la première fois qu’il était dans les trois premiers en international « puisque j’ai gagné au CDI du Salon 2013 et ai fait 2e au CDI de Saumur. Mais, tout en montant avec beaucoup de plaisir cette reprise et en retrouvant de vieilles sensations, j’avais un peu plus la pression qu’hier, car il fallait assurer ce que l’on avait déjà ». Il a mieux qu’assurer, car c’est sa note qui repousse les Pays-Bas à la 3e place, à seulement 33 points au total des six meilleures performances de chacune des équipes (plus de 10 000 points). Mais bien sûr, pour que sa note fasse la différence, il fallait que ses coéquipiers tiennent bien leur place, ce qu’ils ont fait. Et le dernier à passer n’a pas failli, même s’il était très contrarié à la sortie du rectangle : Alexandre Ayache et Lights of Londonderry terminent 7e avec 69,39.
Toute heureuse de cette 2e place à distance respectueuse des Allemands menés aujourd’hui par Thomas Wagner et Amoricello (8e hier), la DTN adjointe Emmanuelle Schramm déclarait : « Je ne vais pas faire ma chochotte et bouder mon plaisir ! » avant de monter avec son équipe sur le podium. Puis plus sérieusement :  «  Je suis contente de la place, mais aussi de la manière, car tout le monde a fait son job. Les petits soucis d’hier ont été corrigés. Ce résultat peut au moins nous donner la confiance, surtout que l’on sait que cavaliers et chevaux sont perfectibles ». Même si tout le monde est bien conscient que bien sûr la France n’affrontait pas les équipes premières de leurs redoutables adversaires, elle aurait pu tout aussi bien finir au pied du podium comme l’an dernier ou 3e comme en 2013.

Un réservoir qui s’étoffe doucement
D’autant que l’équipe était tout de même assez verte, le couple le plus expérimenté étant Alexandre Ayache, qui fit son premier GP avec Lights ici même l’an dernier ! Et qui, en outre, n’a pas vu un rectangle depuis les Mondiaux. Amorak, Star Wars et Ulan faisaient leur première Coupe des Nations, les deux derniers étant sous la selle de néophytes en la  matière. L’entraîneur national Jan Bemelmans est lui aussi à l’unisson de cette espérance naissante, car il voit de bons chevaux arriver : « Ici, Badinda a vraiment séduit les juges hier malgré ses quelques fautes au galop. Grandiosa fait un super deuxième cheval de GP pour Alexandre. A Doha, Ludovic Henry et After You se sont qualifiés pour la Libre où malheureusement ils font deux grosses fautes. Dans un national allemand, Karen Tebar vient de passer les 70% avec son nouveau cheval Don Luis ». Et, visiblement bluffé par la qualité du cheval, il parle de Don Juan de Hus qu’il a vu piaffer avec Jessica Michel. « C’est fabuleux, il piaffe pour 11 ! » Mais bien sûr le premier GP n’est pas pour tout de suite !
Moins avancés, certains, parmi les chevaux de petit tour, devraient bientôt venir prêter main forte à leurs aînés, dont les concurrents ici à Vidauban, Swing de Hus/S. Brieussel), Hilario Saint H/ Bertille Pélardy, Binky/Alexandra Dillière (qui avait aussi amené Vockakara) et Django de Charry/J.-F. Combecave (grosse contre-perf aujourd’hui en Inter 7/9 ans). ET ceci sans parler d’un bon lot de poney avec notamment Tim et Diana sous les selles de Léa Bonifay et Arthur Barthel.
Bref, les Français étaient heureux aujourd’hui, ce qui ne leur arrive pas encore si souvent. Mais la plus heureuse de la journée était peut-être l’organisatrice, Bernadette Brune, 4e du GPS et 3e hier du GP : « Je n’aurais jamais cru pouvoir contribuer à une victoire de l’Allemagne en Coupe des Nations ! ».

A Vidauban, Marie-Hélène Merlin

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr