Göteborg : Isabell Werth face au reste du monde
jeudi 28 mars 2019

Iabelle Werth Weihegold Paris 2018
Après deux victoires en 2017 et 2018, Isabell Werth enfilera-t-elle à nouveau l'écharpe du vainqueur lors de la finale Coupe du monde de dressage à Göteborg ? © Eric Knoll

La liste définitive des qualifiés pour la finale Coupe du monde de dressage à Göteborg le premier week-end d'avril a été dévoilée. Au total, dix-huit couples représentant douze pays s'affronteront en Suède. Et si elle a bel et bien réussi à qualifier deux chevaux pour l'échéance, Isabell Werth va devoir faire face à une concurrence féroce.

Avec quatre victoires sur le circuit Coupe du monde 2018/2019 de dressage (à Lyon, Stuttgart, Amsterdam et Neumunster), Isabell Werth se lancera à Goteborg à l'assaut de son troisième titre sur le circuit indoor international. Qualifiée avec Emilio 107 et Weihegold Old, la cavalière la plus titrée de l'histoire reviendra en Suède sur les terres de ses premiers succès internationaux : c'était déjà à Göteborg, en 1992, qu'elle remportait sa première finale Coupe du monde avec Fabienne. Gagnante de l'échéance en 2017 et 2018 aux rênes de Weihegold Old, l'Allemande vise évidemment un triplé, qui la ferait entrer un peu plus dans la légende des sports équestres : seule la Néerlandaise Anky von Grusven, imbattable au milieu des années 90 avec Bonfire, a déjà totalisé ce nombre de victoires en finales Coupe du monde. 

Mais la concurrence s'annonce rude. La dernière étape du circuit à 's-Hertogenbosch a montré que les cartes pouvaient être rebattues alors qu'Isabell Werth s'est "contentée" d'une 3e place avec Emilio 107, coiffée au poteau par Daniel Bachman/Blue Hors Zack et Helen Langehanenberg/Damsey FRH respectivement vainqueur et deuxième. Du côté de la ligue d'Europe de l'Ouest, il faudra également compter sur Benjamin Werndl/Daily Mirror, Patrik Kittel/Delauney OLD, Tinne Vilhelmson Silfven/Don Auriello, Hans Peter Minderhoud/Dream Boy NOP, Maria Caetano/Coroado, Morgan Barbancon/Sir Donnerhall II (lire la réaction de la tricolore à l'annonce de sa qualification ICI) et Judy Reynolds/Vancouver K

Les Etats-Unis aussi comptent bien se rappeler au bon souvenir de l'Allemande ! Qualifiées sur le circuit Nord-Américain, Laura Graves/Verdades et Kasey Perry-Glass/Gloerklintgaards Dublet, ont réalisé de belles prestations cet hiver outre-Atlantique et ne sont pas à oublier. La Russe Regina Isachkina/Sun of May Life, la Biélorusse Olga Safronova/Sandro D’Amour, Yvonne Losos de Muniz/Aquamarijn sous le drapeau de la Dominique républicaine ainsi que Tanya Seymour/Ramoneur, Adrienne Lyle/Salvino et Emmelie Scholtens/Apache, qui ont bénéficié des invitations de la FEI, complètent la liste des qualifiés. 

Retrouvez la en détail ICI