Graves et Verdades inarretables à Wellington
vendredi 02 mars 2018

Lauras Graves et Verdades Wellington 2018
Laura Graves et Verdades ont signé dans le Grand Prix Coupe du monde leur 5e victoire consécutive à Wellington © SusanJStickle

Il aura fallu attendre les trois derniers concurrents hier dans le Grand Prix Coupe du monde de dressage de Wellington pour connaitre la composition du podium. La victoire est encore une fois signée par Laura Graves et son si régulier Verdades, portant ainsi leurs nombres de victoires consécutives à 5 depuis le début de la tournée de dressage américaine.

78,022%. Il n'en fallait pas plus pour que Laura Graves et son hongre de 16 ans Verdades s'imposent hier dans le Grand Prix Coupe du monde du Global Dressage Festival. Un score qui aurait pu être bien plus élevé sans une faute dans les changements de pied, sanctionné par des notes de 4 et 5 de la part du jury. Aucun regret cependant pour l'amazone américaine, bien décidée à apprécier cette victoire : "Il n'y a rien que je puisse reprocher au cheval. Je suis très, très contente de la manière dont il s'est comporté. Les températures sont élevées et c'est important de savoir, en vue des JEM de Tryon, que le cheval est à l'aise avec ce climat. Verdades est très en forme et affuté. Il est sorti de piste un peu mouillé et en soufflant, mais il était loin d'être à bout de souffle". D'autant que "Diddy", comme l'appelle sa cavalière, a terminé sa reprise en apothéose, proposant une ligne finale enthousiasmante, dégageant notamment beaucoup de puissance. 

Laura Graves, qui a le regard tourné vers la finale Coupe du monde à Bercy, a également les yeux déjà rivés sur les Jeux équestres mondiaux sur ses terres en septembre prochain. "Avec un cheval aussi expérimenté que Verdades (il est dans sa quatrième année au niveau Grand Prix), nous abordons sûrement le chemin jusqu'à Tryon différemment de certains autres. Je ne veux pas avoir à trop le sortir, alors je vais essayer d'être là où le niveau est le plus élevé à l'instar de la finale Coupe du monde ou encore Aix-la-Chapelle, où je me retrouverai face aux cinq meilleurs mondiaux. Nous voulons savoir où nous nous situons avant d'abord les championnats en Caroline du Nord"

Revivez la reprise des vainqueurs en video ICI