Isabell Werth reprend les rênes du classement mondial
lundi 03 décembre 2018

Isabell Werth
Isabell Werth © FEI/Martin Dokoupil

Détrônée de la première place du classement mondial ces deux derniers mois par l'Américaine Laura Graves/Verdades, Isabell Werth termine bien l'année 2018 en n°1 mondiale.

Isabell Werth reprend les rênes de la dernière ranking FEI de dressage parue ce lundi, associée à Weihegold Old, sa complices des deux médailles (l'argent individuel et l'or par équipe) de Rio. Une remontée que l'amazone allemande doit à ses excellents résultats du week-end : ni le Grand Prix, ni la Freestyle du CDI 5* de Stockholm ne lui a résisté avec son élégante jument noire. La cavalière apparait deux autres fois dans le Top 10, à la 3e place avec Bella Rose 2 et à la 4e avec Emilio 107

Laura Graves et Verdades pointent désormais à la 2e place, mais ce n'est pas le seul changement notoire, l'étape Coupe du monde de Madrid ayant notamment profité au Suédois Patrik Kittel/Delaunay, qui bondit de la 97e à la 11e place. Le Danois Daniel Bachmann Andersen/Blue Hors Zepter passe lui de la 175e à la 33e place. Dernière belle remontée à noter : l'Espagnol Claudio Castilla Ruiz et Alcaide grimpent 117e rang à la 43e place. 

Les Français restent stables dans ce dernier classement mondial de l'année, avec Morgan Barbançon Mestre/Sir Donnerhall II (59e) en porte-étendard. La meilleure cavalière française peut aussi se réjouir des progrès de son deuxième cheval Bolero, avec lequel elle figure désormais à la 113e place. Marie-Emilie Bretenoux et Quartz of Jazz grimpent de 12 places (80e). Quatre rangs de mieux pour Ludovic Henry/After You (84e), dernier tricolore du Top 100 alors que Pierre Volla/Badinda Altena perd 8 places (103e). 

Le classement détaillé ICI