Jan Bemelmans : "des résultats très positifs sur le CDI***"

mardi 22 mai 2018

  • imprimer

L’entraîneur de l’équipe de France, Jan Bemelmans, revient sur les performances tricolores enregistrées tout au long du week-end sur les CDI 3* et CDIO 5* de Compiègne. Des résultats que le chef des Bleus qualifie d’intéressants même si la pression de concourir à domicile a peut-être joué les troubles fêtes.

Jan Bemelmans largeL

www.scoopdyga.photo

Jan Bemelmans

Bilan du CDI 3* 

 

« Il y a six ans, nous n’avions pas assez de cavaliers, nous avons alors beaucoup travaillé et aujourd’hui nous avons une dizaine de cavaliers et de chevaux de Grand Prix. Maintenant, nous pouvons encore constater que pour être classés nous devons dépasser les 70% et nous n’y sommes pas encore. En dessous des 70%, nous pouvons être bons en France mais en international nous n’existons pas. Ce qui a été très positif pour moi ce week-end, dans le CDI 3*, sont les résultats d’Anne-Sophie Serre avec Vistoso de Massa car ce cheval passe les 70% et peut encore mieux faire. Il est jeune et surtout, nous sentons bien que ce n’est pas un coup de chance, que c’est quelque chose que le couple sera capable de répéter. Cela me donne un peu de joie et je voudrais que les dix autres soient pareils. Dans ce 3*, un autre couple s’est démarqué, Barbara Clément-Klinger et Dirbini. Je pense qu’elles sont sur la bonne voie. Le couple a déroulé son tout premier Spécial ici à Compiègne, et même le tout premier Spécial de la cavalière. C’est toujours un peu mon problème récurrent d’avoir de nouveaux chevaux mais aussi de nouveaux cavaliers qui n’ont pas beaucoup d’expérience, car tout le monde doit apprendre ensemble. Si l’on prend Arnaud Serre par exemple, il a l’expérience maintenant en Grand Prix donc lorsqu’il a un nouveau cheval cela va plus vite.

Stéphanie Brieussel et Amorak ont fait des petites fautes dans le Grand Prix alors que dans le Spécial il n’y en n’a pas vraiment eu. Pour autant, cela ne passe quand même pas les 70%. Stéphanie a bien monté le travail au galop dans le Spécial mais je pense qu’elle ne trouve pas encore la bonne attitude plus ouverte dans le passage, le piaffer, les transitions passage-trop allongé, et que cela lui coûte encore des points. Malgré tout c’était bien. Pour ce qui est de Dark Pleasure avec Rémy Issartel, le cheval est un cheval de Grand Prix, plaisant, qui fait très bien passage et piaffer mais il y a encore quelques petites choses. Je trouve que c’est un cheval intéressant.

Il est certain que l’annulation du CDI 3* de Saumur ne m’arrange pas mais ce n’est pas grave car nous connaissons bien tout le monde, nous les voyons régulièrement en stage. Pour moi, je savais que le 3* de Compiègne serait très important car je dois être capable d’avoir un réservoir pour intégrer plus de couples dans le 5*. Et à Compiègne j’en ai trouvé. Des chevaux jeunes, en début de carrière ».

 

 

Bilan du CDIO 5* 

 

« Je pense quand même que dans ce 5* nous n’avons pas eu beaucoup de chance. Le couple qui m’a surpris de façon positive est Bertrand Liegard et Star Wars. Ils ont réalisé une belle performance dans le Spécial. Je suis certain que si Bertrand prend les choses d’un côté un petit peu plus sportif et se met un petit peu plus dedans, il peut dépasser ces fameux 70% car le couple sait le faire.

En ce qui concerne Pierre Volla et Badinda Altena, le cavalier n’a pas eu de chance dans le Grand Prix et je crois que dans le Spécial, il a voulu un peu rattraper ce qu’il lui avait manqué la veille. La jument va bien, Pierre a fait beaucoup de progrès, il monte bien, j’ai confiance en lui et j’ai besoin de lui. La jument est naturellement compliquée avec du caractère donc je pense que si cela ne vient pas un peu d’elle-même alors cela ne passe pas. Dans le Spécial il y avait trop de tension, pas assez de relâchement.

Morgan Barbançon-Mestre et Sir Donnerhall II OLD ont fait un bon Grand Prix malgré cette grosse faute dans les deux temps. Pour moi ce n’est pas grave car il y a une bonne attitude avec ce couple, un entraîneur avec lequel elle s’entend très bien, qui connaît le job. Elle refait une petite faute dans les deux temps dans la Libre et n’a pas dans son tracé une option pour pouvoir refaire sa ligne. Ils vont peut-être devoir changer cela mais elle a une jolie Libre sur une musique française, c’est sympa.

Pour Marie-Emilie Bretenoux et Quartz of Jazz, je trouve que le cheval était mieux dans la Libre que dans le Grand Prix sur lequel Marie-Emilie était un peu sur le frein. Je sais que le couple sait faire mieux. Dans la Libre il y a des petites choses avec une dernière pirouette au piaffer qui était plus une volte qu’une vraie pirouette mais l’attitude du cheval était meilleure et je trouve que les juges ont été un peu sévères dans les points.

Pour une première Coupe des nations cette saison, je pense que nous aurions pu être quatrièmes, c’était faisable. Nous n’avons pas fait preuve du niveau que l’on peut avoir mais peut-être qu’en étant en France, nous avons voulu trop en faire et cela n’a pas fonctionné ».

 

 

 

Propos recueillis par Elodie Muller

Horse Telex
La base de données du cheval
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr