Jardy : le doublé pour Pierre Volla, la libre pour Barbara Clément-Klinger
dimanche 08 avril 2018

Pierre Volla - Jardy
Avec Sir Piko, Pierre Volla termine également 8e du Grand Prix Special. © Ph. Béatrice Fletcher

L’organisation sans faille combinée à une météo estivale ont permis aux 1129 engagés présents au Haras de Jardy sur ces trois jours de profiter pleinement de ce week-end dédié au dressage.

Temps fort de la journée pour les Pros, le Grand Prix Spécial est enlevé sans grande surprise par Pierre Volla, vainqueur du Grand Prix Pro Elite d’hier (voir article sur leperon.fr) qui réalise donc le doublé avec sa jument KWPN de 12 ans, Badinda Altena, fille de Tolando. Le cavalier basé à Saint-Etienne est jugé à 74,170%. « Ma moyenne d’aujourd’hui est proche de celle d’hier (74,800%) mais je n’ai pas tout à fait la même jument. Dérouler deux reprises de ce niveau en deux jours est très éprouvant pour les chevaux moralement et physiquement. La discipline du dressage exige de grosses détentes. Les chevaux doivent rester concentrés pendant 8 minutes, les figures s’enchaînent très vite. » Pierre Volla montait également un cheval bai foncé de 12 ans, Sir Piko (Sir Donnerhall), qui sort de piste avec une moyenne de 63.396%. « Il est un peu atypique, très regardant, très sensible au bruit, et à tous les éléments extérieurs. Il est 2 ème de la Pro 1 vendredi. On a tout dans la boîte mais ce qui le dessert le plus est sa sensibilité à l’environnement. A nous de travailler là-dessus. Plus on met de la pression, moins il accepte, il va falloir doser mais je pense que c’est un très bon cheval. »

"Pas encore un couple, mais en bonne voie pour le devenir"

Dans ce GPS, la 2e place est pour Laurence Vanomeslaghe, associée à Havalon, 11 ans, fils de Hotline, avec une moyenne de 68,447%. Le couple se classait déjà 2 ème du Grand Prix Pro Elite d’hier. « J’ai moins de points qu’hier, mais c’est normal, j’ai fait beaucoup plus de fautes. Je considère Havalon comme mon cheval de tête, je l’ai acheté en pensant qu’il pourrait prendre le relais de mon ancien cheval de Grand Prix, Avec Plaisir. Je l’ai acheté il y a un an et trois mois, on se rôde, il n’avait jamais fait de Grand Prix, ni même d’Inter II, il est très peu sorti en concours à part quelques épreuves jeunes chevaux jusqu’à 6 ans. Il est encore extrêmement tendu en concours, que ce soit à la détente ou sur le rectangle, et comme il est très fort, je ne suis pas encore dans une maîtrise parfaite. Nous ne formons pas encore tout à fait un couple, mais c’est en bonne voie. » De nationalité belge, et pour l’instant basée au Haras de Bory, la cavalière espère intégrer ses nouvelles écuries dans deux mois au Mesnil Saint Denis (78), en vallée de Chevreuse. La 3e place revient à Rémy Issartel, coéquipier de Laurence dans le Grand National pour les couleurs Kineton Passier. Le cavalier basé en Lorraine obtient une moyenne de 67.745% avec son Oldenburg noir de 13 ans, le bien nommé Dark Pleasure.

Pro Elite Libre

Neuf couples avaient choisi de présenter une reprise libre en musique. La victoire revient assez nettement à Barbara Clément-Klinger, associée à Dirbini, sa KWPN de 10 ans, fille de Dimaggio, avec une moyenne de 73.775%. La cavalière, qui montait sa jument pour la seconde fois à ce niveau, et présentait sa première reprise libre, se disait enchantée de ce résultat. « Elle avait tout donné dans le Grand Prix hier, je la sentais fatiguée, mais elle fait preuve d’une générosité incroyable. Elle n’a que 10 ans, lorsqu’elle sera un peu durcie, elle gagnera certainement le brillant qui lui manque encore actuellement, mais je suis assez confiante. » La 2e place est pour Carlos Pinto, en selle sur Sultao Menezes de la Gesse, qui obtient 70,425%. Il devance Marine Subileau aux commandes de Osado 04 qui sort de piste avec une moyenne de 69,875%.

Résultats complet ici