L’Allemagne double vainqueur

jeudi 02 juillet 2015

  • imprimer

Pas de miracle sous le cagnard. L’Allemagne, bien partie hier, a confirmé aujourd’hui en remportant largement les championnats par équipes en juniors et d’un cheveu en Jeunes Cavaliers devant les Pays-Bas. Danemark et Suède se partagent les 3e places. La France est loin, 9e et 13e, mais garde un bon espoir en Children.

vidauban 2015 Semmieke Rothenberger et Geisha largeL

LGérard

Semmieke Rothenberger et Geisha

La France est loin, et pourtant « nous avons atteint notre objectif de 66% par équipe », déclare Muriel Léonardi, responsable des jeunes, « et nous avons progressé » ajoute Emmanuelle Schramm, la DTN chargée du dressage. Par rapport à la moyenne atteinte par les équipes l’an passé – aux alentours de 64% - la progression est incontestable. Le problème est que tout le monde a progressé plus vite, notamment  des nations qui n’engageaient pas ou pas régulièrement il y a encore peu de temps. Il y avait cette fois-ci 17 nations engagées en Jeunes Cav. dont 16 partantes, la Norvège ayant dû retirer un de ses trois équipiers, et elles étaient 12 en juniors.

Une catégorie junior très vivace
C’est dans cette catégorie que les changements sont les plus grands, la Russie terminant 4e à 5 points seulement du podium grâce notamment à la très belle reprise d’Aleksandra Maksakova avec Scampalo (72,62%). Elle tire incontestablement son équipe vers le haut, mais les deux autres résultats russes retenus pour le classement sont de 68,21 et 69,94 ce qui n’est déjà pas mal, même si dans les trois équipes médaillées ces scores de 69 et plus (72 pour l’Allemagne) sont biffés ! L’Italie finit, elle, 5e avec une équipe plus homogène ainsi que la Suisse 6e devant la Belgique qui s’accroche, la Grande-Bretagne décrochant elle sévèrement à la 8e place. La France, 9e, devance une Espagne faible, sauf sa locomotive, Juan Guimon Matute. Le jeune Espagnol a du talent et son cheval, Dhannie Ymas, aussi. Ils ont fait une très belle reprise, qui  leur aurait sûrement permis de se rapprocher davantage de la tête s’ils n’avaient pas commis deux grosses fautes faisant descendre la moyenne à 72,51% pour une 7e place.
Avec des si, beaucoup de cavaliers auraient fait mieux, à commencer par les nôtres. En juniors, Mathis Portejoie fait une bonne reprise, mais avec quelques imprécisions de tracé et des petites bistouilles qui le mettent aux portes du 70% pour une 18e place finale avec l’espoir d’un accès à la freestyle finale s’il répète la performance en Individuelle avec son fidèle Aristo W. Hanna Chevanne ne fait pas ici son meilleur résultat puisqu’elle termine avec 66,89 (2e de l’équipe, mais 41e) à cause notamment d’une grosse faute dans une demi-pirouette au pas, Wineyard esquissant un départ au galop. Mais demain tout repart à zéro, donc tout reste possible pour cette benjamine de quinze ans seulement.

Podium très disputé en Jeunes Cavaliers
L’Allemagne gagne donc très largement en juniors (224,51 soit 73,83 de moyenne d’équipe contre 216,37 aux Pays-Bas), grâce notamment à Semmieke Rothenberger, qui signe une reprise à 76,35% avec la jolie Geisha (Gribaldi).  En revanche, comme cela s’annonçait hier, elle a senti le vent des Pays-Bas passer très près en Jeunes Cavaliers, puisqu’ils la talonnent avec 221,10 contre 221,42 ! Tineke Bartels disait en montrant l’excellente Dana van Lierop vainqueur de l’épreuve avec Walkuere (Romanov) et 76,50 : « Il s’en est fallu d’un petit rien pour que nous arrivions sur la première marche ! », le tout avec le sourire quand même, car son équipe est forte, très loin devant la Suède (215,02), et un podium individuel, voire un titre, se profile pour Dana. Et pourtant, cette jeune professionnelle de dix-neuf ans, comme l’est aussi sa concurrente allemande Bianca Nowag, 2e avec Fair Play,  ne monte sa 10 ans que depuis le mois de novembre dernier. Et elle la monte au cordeau : la jument n’est pas une extra-terrestre, contrairement à quelques chevaux, mais l’ensemble est d’une précision et d’une qualité technique redoutables.
En Jeunes Cav. le lot est relevé puisque la Russe Ekaterina Melnik classe son élégant étalon Indor 14e avec encore 70%, que le Danemark, 4e, atteint cette même moyenne et que la Suisse, 8e grâce notamment à l’étonnante Estelle Wettstein (14 participations en championnats d’Europe puisqu’il lui arrive aussi d’y participer en saut d’obstacles) qui tourne à 70% avec un 8 ans, a encore 68,66% de moyenne.

Les Français encore à la peine
Les Français n’ont pu faire mieux que 13e, là encore devant l’Espagne dépourvue de locomotive dans cette catégorie. Le meilleur Tricolore, est Thomas Bobis,  34e de l’épreuve avec 66,97, très pénalisé par une faute sur la demi-pirouette au galop, Woodstock de la Guiche ayant brutalement accéléré, et peut-être aussi par la chaleur accablante à 16h30, après une détente peut-être un peu longue avec le frac sur le dos. Un choix du cavalier, la plupart des concurrents détendant en tee-shirt. Quant à Milena Aubry, elle a été éliminée pour sang dans la bouche, Babyface s’étant légèrement mordue. Pas de chance, serions-nous tentée de dire encore une fois… Et c’est vrai qu’il en faut un peu en sport, mais juste pour le petit plus qui fait la différence. Selon Muriel Léonardi, qui a bien regardé le règlement, le plus dur est que le championnat s’arrête là pour Milena, alors qu’elle pouvait espérer elle aussi entrer dans la Freestyle finale.
Et pour finir sur une note un peu plus réjouissante, Mado Pinto qui avait fait pris la tête hier de la Préliminaire en Children n’a rétrogradé que d’une place à l’issue du deuxième groupe aujourd’hui, et Eugénie Burban termine 8e avec 69,16%. Annie Augras, qui utilise Sandreo dans son élevage des Frettes avec succès, était confortée dans son choix : « C’est formidable de voir un étalon tourner en filet avec une enfant sur le dos. Ca confirme son bon tempérament ».  Dans cette nouvelle catégorie, la France peut espérer un podium par équipe, à partager a priori avec les Suisses et les Russes. Mais la Hongrie, auteur d’un beau tir groupé de la 10e à la 12e place avec plus de 68%, est à surveiller.  
Les trois catégories sont divisées en deux groupes pour la suite de la compétition, individuelle. Demain passeront les cavaliers qui ont fini dans la deuxième moitié de la reprise Equipe. Pour les autres ce sera samedi.
 
résultats ici

Marie-Hélène Merlin.

  • imprimer

0Commentaires

Claire F | 03/07/2015 09:12
Le classement d'Eugénie Burban et le fait que Sandreo soit étalon sont bien mentionnés dans le dernier paragraphe de cet article. La Rédaction
VALERIE B | 03/07/2015 07:36
DOMMAGE DE NE PAS AVOIR RELATE LE BON CLASSEMENT AUSSI EN INDIVIDUELLE D EUGENIE BURBAN AVEC SANDREO EN PLUS AVEC UN ETALON UNE 8 EME PLACE POUR UNE JEUNE DE 13 ANS C EST PLUS QUE PARFAIT ?


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr